Des formations au monde associatif, acteur du territoire

Par Macéo Cartal ven 26/02/2021 - 13:00 , Mise à jour le 26/02/2021 à 13:00

Les PAVA (Points d’Appui à la Vie Associative) de la Haute-Loire se coordonnent cette année pour offrir aux bénévoles d’associations un suivi et un accompagnement dans leurs fonctions en proposant 35 modules de formation.

Lorsque l’on accède, par exemple, à un poste à responsabilités au sein d’une association loi 1901, on ne sait pas toujours comment fonctionne réellement une association, quels enjeux cela représente et comment on s’y prend pour mener à bien un projet. Le CRIB (Centre de Ressources et d’Information pour les Bénévoles) a pour volonté de structurer les différents Points D’appui à la Vie Associative du département afin que bénévoles d’associations puissent suivre une formation afin d’assurer leur rôle au sein de ces dernières. Le deuxième objectif est de permettre à ces bénévoles ainsi qu'aux particuliers ou encore aux collectivités de mieux s’y retrouver lorsqu’ils ont besoin d’informations.

Une offre de formation centralisée

Neuf structures mettent en commun leurs compétences afin de proposer un nouveau programme de formations ciblées aux membres d’association qui en ressentent le besoin. Ces 35 modules de formation s’axent autour de six thématiques principales : fonctionnement associatif, communication, financement, emploi, numérique et santé sécurité.

« Auparavant, chaque PAVA faisait les choses de leur côté pour ce qui était des formations proposées », indique Valérie Fayolle-Gueye déléguée départementale à la vie associative au sein du SDJES (service départemental à la jeunesse, à l’engagement et au sport). Aujourd’hui, chaque PAVA propose des cours en distanciel comme en présentiel selon les possibilités. Les formations sont dispensées par des bénévoles de chaque PAVA, mais ces dernières peuvent avoir recours à des intervenants extérieurs au besoin des différents domaines de compétence, aussi spécifiques soient-ils. Le programme de formations est disponible sur la nouvelle plateforme associative Haute-Loire-Associations donnant accès aux lieux et dates des différentes formations. Concernant les formations n’ayant pas de date définie, cela se fera en fonction du nombre de personnes intéressées. L’inscription à ces formations, qui sont gratuites, se fait depuis la plateforme numérique nouvellement mise en place.

Les représentants des différents PAVA précisent que les formations s'adapteront aux domaines de compétence de chaque association. Des demandes plus spécifiques peuvent également être traitées, pouvant provoquer de nouvelles mesures si besoin il y a.

- CRIB (Centre de Ressources et d'Information pour les Bénévoles / CDOS 43)
- DDCSPP
- DLA (Dispositif Local d'Accompagnement de l'ESS)
- DECLIC Brioude
- ACIJA
- MJC d'Espaly-Saint-Marcel
- Ligue de l'Enseignement
- La Brèche La Chaise-Dieu
- Les Francas

Ce programme est financé par l'État ainsi que la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Un portail numérique pour l’accompagnement

Cette plateforme numérique est accessible depuis maintenant un mois. Elle a pour objectif de recenser toutes les associations actives de Haute-Loire. « Aujourd’hui, nous avons recensé un peu plus de 3 000 associations sur les plus de 6 000 présentes sur le département. Je parle bien d’associations actives », précise Valérie Fayolle-Gueye. Ce portail possède plusieurs volets ouverts respectivement aux associations, aux particuliers mais aussi aux collectivités. Concernant la partie associative, dans la continuité des nouvelles formations proposées, la plateforme permet aux associations d’accéder donc aux formations, mais aussi de se voir proposer un accompagnement sur plusieurs points. Cela va de la simple question sur la vie associative jusqu’à la demande de subventions ou d’annonces de bénévolat et d’emploi civique. « Nous voulons leur dire : vous n’êtes pas tout seuls, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans votre vie associative », interpelle Valérie Fayolle-Gueye.

Au-delà de l’associatif

Cette plateforme devrait également profiter aux particuliers ainsi qu’aux collectivités. « Par exemple une personne qui vient s’installer dans la région, qui ne connaît pas les associations, les structures, etc, pourra trouver ce qui lui manque via ce portail numérique », affirme Valérie Fayolle-Gueye. Ainsi, un particulier pourra rechercher une association soit par domaine, soit par situation géographique et ainsi être accompagné dans son installation.

Enfin pour les collectivités et institutions, elles pourront entre autres faire parvenir des offres de subventions, en plus d’avoir accès au moteur de recherche d’associations commun aux trois volets, pour trouver une association œuvrant dans un domaine spécifique.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire