Des fontaines asséchées au Puy, la goutte d'eau...

sam 23/02/2019 - 16:56 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

Lors du dernier Conseil municipal du Puy, les élus de l'opposition ont demandé à l'adjoint au maire en charge de la qualité de vie, de dresser un état des lieux des fontaines publiques et surtout des raisons de leurs dysfonctionnements. "Il est plus que regrettable de découvrir la fontaine de Michelet ou la fontaine de la place du Plot totalement hors d’eau en plein été", s'inquiètaient-ils.

Alors certes, à l'heure actuelle, ce constat peut-être généralisé aux 34 fontaines de la ville. Mais comme tout un chacun le sait, en période hivernale, soit du 1er novembre jusqu'à fin mars, tous ces édifices sont mis à l'arrêt en raison du gel. Oui mais en été -- en pleine saison touristique, tandis qu'il n'y a rien de plus réjouissant que de contempler ou de s'approcher d'une fontaine lorsque le soleil assomme le quidam -- pourquoi l'eau ne coulait-elle pas à flots pour certaines d'entre elles ?  

>> A lire : Le Puy : La fiscalité au coeur du débat budgétaire 2019

Des incidents, des pannes... Voilà quelques arguments justifiant des mises à l'arrêt ponctuelles. Concernant les fontaines de Michelet et du Plot, Pierre Robert, adjoint au maire en charge de la qualité de vie, évoque-là des problèmes beaucoup plus sérieux liés à l'étanchéité. "Pour Michelet, il faut refaire tout le bassin, tout est à reprendre à zéro, jusqu'au circuit de recyclage de l'eau. Ce sont des travaux très lourds" qui n'ont pas été inscrits au budget 2019 de la Ville. Quant à la fontaine de la place du Plot, un mois de travaux aura été nécessaire pour empêcher l'eau de s'écouler de manière intempestive par ruissellement au milieu des terrasses des restaurants.

Si cette fontaine est désormais réhabilitée, reste un souci de taille selon Pierre Robert. "L'eau coule sur des barres de fer et cela éclabousse les forains le samedi matin", a-t-il rapporté en souriant face à une audience hilare.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire