Dernière ligne droite pour les 15 km du Puy, 38ème édition

Par Nicolas Defay mar 07/09/2021 - 07:00 , Mise à jour le 07/09/2021 à 07:00

"Il ne faut pas se faire d'illusion. Nous aurons moins de participants. Mais nous espérons le public nombreux". André Chouvet, chef d'orchestre de la 2ème course la plus rapide du Monde sur cette distance pour les hommes, décortique chaque millimètre de l’événement qui se tient cette année le dimanche 12 septembre.

La Covid n'a eu de cesse de mettre des bâtons dans les roues des événements sportifs, culturels ou populaires en France et au-delà. Au Puy-en-Velay, c'est un caillou dans les baskets qu'elle ne s'est empêchée de loger pour tenter d'anéantir la 38ème édition de la course du 1er Mai. Mais au lieu d'annuler ce rendez-vous aussi sportif que populaire, les organisateurs ont préféré le programmer en ce dimanche 12 du mois de septembre. Chose sans précédent depuis sa création en 1983.

Infos pratiques

Pour vous inscrire ou retirer votre dossard :
Sur ce site internet
Ou sur place jeudi 9 et vendredi 10 septembre de 9 à 12h et 13h30 à 17h30 à l'Office des Sports, 4 rue André Laplace au Puy-en-Velay. Le dimanche 12 septembre à partir de 9 h jusqu’à l’horaire limite de retrait des dossards au Théâtre Municipal du Puy en Velay.
Course enfants/parents accompagnateurs : un seul accompagnant par enfant. Bracelet posé au moment de l’inscription/retrait de dossard.
Pass sanitaire pour le parent accompagnateur.

Une course de 1 200 mètres pour les moins de 13 ans

"La Covid 19 a d’autres conséquences sur le déroulement de la manifestation, explique André Chouvet, son organisateur principal. Le Pass sanitaire sera obligatoire pour tous les participants de plus de 18 ans. Le déroulement de la course à pied sera aussi modifié."

Avant que les responsables n’apprennent que le Pass sanitaire pour les moins de 18 ans était reporté au 30 septembre, il avaient décidé de supprimer le défi jeunes et la course de 2.000 mètres réservée aux 9-16 ans.

"Mais les jeunes sont très étroitement liés aux 15 kilomètres du Puy depuis 1984, appuie-t-il. Il n’était donc pas envisageable de les exclure cette année. Une course de 1.200 mètres sans classement est donc proposée aux 13 ans et moins, c’est-à-dire à tous les jeunes nés en 2008 et après."

Le circuit, qui attaque à 14 heures, consiste en une grande boucle à faire autour de la grande place. "Les jeunes sont dispensés de Pass sanitaire et de certificat médical mais les parents qui souhaitent accompagner leur progéniture devront justifier du précieux sésame", souligne André Chouvet.

La journée débute par une animation (Jump, aeroboxe et zumba) sur le podium d’arrivée. Cette animation est proposée par le LOFT à partir de 10h30.

Une partie des organisateurs et partenaires de la course. Photo par Nicolas Defay

Vous êtes nés en 2007 ou avant ? Ceci est pour vous ▼

À 14h45, place à la Weldom race de 5 kilomètres. Cette nouvelle épreuve est ouverte à partir de la catégorie des minimes, autrement dit toutes les personnes nées en 2007 et avant. "Ceci devrait permettre à un bon nombre de jeunes qui disputaient le 2.000 m de courir cette distance", espère André Chouvet. Jusque dans les années 2000, il y avait une course de 3 km réservée aux cadets et juniors. Selon lui, elle a permis à un certain nombre de jeunes de se révéler, de s’affirmer et d’accéder à l’élite nationale. Ainsi, Julien Rancon, Patrick Bringer, Etienne Diemunsch ou encore Fabien Chartoire en sont les exemples types.

Cette course au label régional empruntera le parcours des 15 kilomètres jusqu’à l’intersection de l’avenue André Soulier et de la rue Antoine Martin avant de revenir vers la place du Breuil. "La course de 5 kilomètres est devenue une distance officielle, se réjouit André Chouvet. Une pluie de records est attendue de Haute-Loire à coup sûr, de la ligue régionale certainement, et peut être de France. Le parisien Jules Robin espère s’approprier le record de France en catégorie Juniors qui est de 14’40".

1 Irine CHEPTAI ( kényane) née le 4/02/1992
2 Haymanot Alew ENGDAYEHU ( éthiopien) né le 11/11/1997
3- Albert CHEMUTAI ( ougandais ) né le 23/11/1999
4- Abdel Kipkirui MUTAI ( kényan ) né 3/04/1996
5- Alex Kiplimo KEMEBOI (kényan) né 16/08/1996
6-Evans Kipkemoi KIRUI ( kényan) né 4/01/1997
7-Weslay KIMUTAI (kényan) né le 18/12/1995
8-Davis KIPLANGAT( kényan) né le 10/07/1998
9-Youssef BEN HADI ( marocain ) né en 1990
10- Alberto GARCIA ( espagnol) né 26/12/1991
11-Dieudonne NSENGIYUMVA ( burundais) né le 13/3/1990

20 Joyce TELE ( kényane) née le 3/05/1995
21 Suzan JEPTOO ( française ) née le 7/03/1987
22 Cécilia MOBUCHON ( fran,çaise) née le 20/01/1987
23 Readeat Tadesse KASSE ( éthiopienne) née le 14/06/1997
24-Likina AMEBAW ( éthiopienne) née le 10/11/1997

L'une des courses des 15 km les plus rapides du monde 

Les 15 kilomètres débutent à 15h30. L’épreuve est selon les bilans de la fédération internationale d’athlétisme le 2ème 15 kilomètres le plus rapide au monde chez les hommes, derrière celui de Nimegue aux Pays Bas. "Chez les féminines, les 15 km du Puy n’entrent que dans le top 5 mondial, précise André Chouvet. En 2021, l'objectif est de se hisser au 2ème rang mondial et de faire mieux que 47’30’’ réalisés le 15 mai à Tylec aux Texas".

Quand la culture s'invite au sport

André Chouvet a terminé un (très) long travail littéraire regroupant non seulement tous les classements des sportifs depuis 1983 mais aussi photos d'archives et témoignages des champions de chaque édition. Intitulé L'Aventure des 15km du Puy-en-Velay, ce pavé de 450 pages est une vraie encyclopédie sur le sujet.
Il est vendu 15€ au moment des inscriptions, ainsi que le jour de la course et prochainement par correspondance.

Les candidates aux records ont de solides arguments, en particulier Irine Cheptai, la Kenyane championne du monde de cross 2017 et 6ème aux JO de Tokyo sur 10.000 mètres.

Sa compatriote Joyce Tele a parcouru cette année la distance de 10 km en 30’59’’ ce qui la situe dans le top 20 mondial pour l’année 2021.

L‘Éthiopienne Likina Amebaw a terminé 6ème au Diamond league 2020 sur 10.000 m à Bruxelles. Ces trois athlètes pourraient au passage battre le record du circuit de 47’47’’ réalisé par Yvonne Morat-Jelagat en 2017. "Cette dernière est décédée il y a quelques semaines, après un an d’arrêt consécutif à un accouchement, nous apprend-il. Elle allait reprendre l’entrainement". 

Sept nations représentées parmi les élites. L'Espagne, le Burundi, l'Ethiopie, le Kenya, l'Ouganda, le Maroc et la France.

"Avec les nouvelles chaussures (...), l'exploit n'est pas exclu"

Du côté des hommes, le record du circuit ne devrait pas être battu d'après les pronostics d'André Chouvet. "Rhonex Kiruto, avec ses 41’53’’ en 2019 a placé la barre très haut mais avec les nouvelles chaussures qui ont amélioré considérablement les performances, l’exploit n’est pas exclu". L’Éthiopien Alew a été crédité de 42’20’’ sur le circuit vellave. Le Kenyan Davis Kiplangat est un spécialiste du 5.000 m, avalé en 13’12’’ cette année.

"Mais la surprise pourrait venir de l’Ougandais Albert Chemutai, 12ème aux championnats du monde de cross 2019, analyse le spécialiste. Les Ougandais ont le vent en poupe depuis deux ans ! Le préposé aux hymnes à l’occasion de la remise des récompenses a été invité à prévoir l’hymne ougandais avec ceux du Kenya et de l’Ethiopie". 

Du côté des coureurs locaux et régionaux, la liste des engagés n’est pas encore connue mais le coureur de l’ Allier Florian Millen, finaliste aux jeux mondiaux militaires sur 10.000 m devrait faire figure de favori.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

el

mar 07/09/2021 - 12:15

bravo aux organisateurs pour n'avoir rien lâché , merci aux sponsors, et belle course à tous. Enfin des événements positifs.