De nombreux hommages accompagnent le départ de Me Schott

Par N.De mar 22/03/2022 - 16:00 , Mise à jour le 22/03/2022 à 16:00

L’homme politique et de justice s’en est allé lundi 21 mars à l’âge de 76 ans après un long combat contre la maladie. Différentes personnalités altiligériennes rendent hommage à cette figure locale du Puy-en-Velay et de la Haute-Loire toute entière.

Un à un, politiques, avocats ou élus ont confié quelques mots pour mettre à l’honneur la vie et l’histoire de Marcel Schott, décédé lundi 21 mars 2022.

Laurent Duplomb, sénateur de la Haute-Loire

« Je tiens à faire part de ma profonde tristesse suite à l’annonce du décès de Marcel Schott, s’exprime Laurent Duplomb. Je présente mes plus sincères condoléances à son épouse et à sa famille. Même si nous ne partagions pas les mêmes idées politiques, Marcel Schott était de ces hommes qui ne laissent pas insensible. Après avoir travaillé avec lui dans mes responsabilités départementales lorsqu’il était Président de l’Agglomération du Puy-en-Velay, je peux dire que nous avions, au fil des années, tissé une véritable amitié, un respect mutuel et disons-le, une certaine complicité au service de l’intérêt général. Je regretterai l’excellent avocat, l’Homme de lettres et l’esprit fin qui le caractérisait si bien. »

« Nous sommes tout d’abord dans le temps du recueillement. C’était un homme reconnu pour son sens du bien commun au service de la Ville et de l’Agglomération. Dans son activité professionnelle également, c’était un grand humaniste et un grand démocrate. » Catherine Granier-Chevassus, conseillère municipale au Puy-en-Velay

Marie-Agnès Petit, Président du Conseil départemental de la Haute-Loire

« J’apprends avec une vive émotion le décès de Marcel Schott, partage-elle. Une figure ponote s’en est allée. Au delà de nos divergences d’idées politiques, je retiendrai de Marcel Schott la force de l’engagement qui le caractérisait, tant dans ses grandes plaidoiries dont les murs du tribunal tremblent encore, que dans sa vie politique au service du territoire, notamment dans son mandat de Président de la communauté d’Agglomération. Grand homme de lettre et de culture, entier et passionné, la Haute-Loire perd aujourd’hui un des siens, et j’ai ce matin une pensée sincère et pleine d’amitié pour sa famille et ses proches à qui j’adresse mes sincères condoléances. »

Jean-Williams Semeraro, conseiller municipal au Puy et Démocrate pour planète

« Arrivé en Haute-Loire en 2013, j'ai rapidement été mis en relation avec l'avocat de l'Autonome de Solidarité Laïque qui assurait la défense des personnels de l'Education. C'était Marcel Schott avec qui une relation de confiance s'est alors établie au fil des dossiers, me conduisant à proposer sa promotion au grade d'officier dans l'ordre de Palmes Académiques. J'aimais son humour, il était devenu un ami, j'ai une pensée pour Juliette son épouse. »

« Je viens de perdre un ami avec qui j'ai travaillé et tous les meilleurs souvenirs me reviennent à l'esprit. Marcel tu as marqué ton époque, par ton intelligence, ton éloquence mais aussi par ton travail acharné pour la Communauté d'Agglomération du Puy en Velay. Je présente mes plus sincères condoléances à toute ta famille. Adieu l'ami ». Gérard Convert, ancien maire de Chadrac

Michel Joubert, Président de la Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay

« Au nom des élus et des salariés qui l’ont côtoyé, je voudrais adresser mes plus sincères condoléances à la famille de Marcel Schott.
Marcel Schott a présidé durant sept ans l’Agglomération du Puy en Velay qu’il aura contribué à construire. Il laisse le souvenir d’un homme engagé au service de l’intérêt général, soucieux de toujours conserver le dialogue et l’écoute tout en restant fidèle à ses convictions. Sa brillante carrière d’avocat de près d’un demi-siècle a fait de lui un homme à la fois redouté et écouté. Dans ses plaidoiries comme dans les assemblées il n’était jamais avare d’un brin d’humour pour étayer et partager ses propos, un style caractéristique qui ne laissera personne indifférent. Marcel Schott était profondément attaché au territoire du Puy-en-Velay, il aimait à dire qu’il se sentait redevable par son histoire familiale, et son engagement restera comme une marque d’affection indélébile ».

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire