Cure de jouvence pour le restaurant scolaire à Cussac/Loire

lun 05/09/2022 - 14:00 , Mise à jour le 05/09/2022 à 14:00

A peine l’heure des vacances avait-elle sonné, les employés du centre technique municipal de Cussac se sont emparés de la partie cuisine pour réaliser divers travaux de remise à niveau. Passage en revue des travaux réalisés.

Dans un premier temps, le chantier a permis de réaliser des travaux de peinture : les murs et plafonds ont été recouverts d’une toile de verre et repeints. Les portes ont également été reprises et l’éclairage a été remplacé par des lampes à LED. Dans la réserve, de nouvelles étagères ont été installées.

La semaine précédant la rentrée, des aménagements ont été réalisés avec l’installation de quatre-vingts nouvelles chaises dans l’espace de restauration. Dans la cuisine, du nouveau matériel a été réceptionné et installé : une chambre froide de 1400 litres, une banque en inox, un congélateur, une éplucheuse à légumes, un four et une trancheuse à pain.

Des entreprises locales ont été sollicitées pour ces investissement en matériel. Les chaises ont été achetées auprès de l’entreprise PMA, basée au Puy-en-Velay. Elles représentent un investissement de 3840 euros hors taxes. Une subvention a été sollicitée auprès du programme Leader. Le reste des équipements ont été achetés auprès de l’entreprise Ecotel à Chadrac. L’investissement pour ce matériel s’élève à 17185,78 euros hors taxes. Des subventions ont été sollicitées auprès du programme Leader du Pays du Velay ainsi qu’auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Photo par DR

Maintenir un bon niveau d’équipement pour soutenir la démarche d’approvisionnement en circuits courts

Ces investissements s’inscrivent dans la volonté affichée par le conseil municipal d’inscrire notre restaurant scolaire (dans lequel quatre-vingts repas sont servis quotidiennement en moyenne) dans une démarche de circuits courts et de le maintenir à un bon niveau d’équipement. En 2021, l’espace de rangement de la vaisselle dans la partie restaurant a été réaménagé et les façades du bâtiment ont été reprises. En 2020, des volets électriques ont été posés sur les fenêtres.

Concernant la démarche de circuits courts initiée en 2020, la majeure partie des produits servis dans les assiettes de nos enfants sont issus aujourd’hui de l’agriculture locale, et parfois labellisés en bio. La viande de bœuf consommée au restaurant scolaire provient de Saint-Vidal ou Polignac ; les œufs du Monastier-sur-Gazeille ; la viande d’agneau et de veau ainsi que les laitages (avec beurre et la crème fraîche) de Lantriac ; les pâtes fraîches de Polignac ; des légumes de Saugues et Lantriac tandis que les fruits sont achetés par l’intermédiaire d’un grossiste à Brives-Charensac ; les volailles de Polignac ; et la viande de porc de Saint-Paul-de-Tartas. L’approvisionnement en circuit-court parvient à dépasser 80% du volume des produits préparés au restaurant scolaire (quand, rappelons-le, la Loi Egalim n’impose que 20% de produits locaux).

Photo par DR

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire