Covid : dès lundi, les pharmaciens de Haute-Loire pourront vacciner

Par A.Wa ven 12/03/2021 - 11:38 , Mise à jour le 12/03/2021 à 11:38

Après une hausse de cas Covid dans le secteur de Saint-Julien Chapteuil, les pompiers vont proposer des dépistages sur le marché capitolien.

Ce vendredi 12 mars, la préfecture de la Haute-Loire fait savoir qu'une équipe mobile comprenant des effectifs des pompiers est mobilisable pour réaliser des dépistages massifs et accompagner les personnes déclarées positives dans les secteurs les plus touchés. Elle sera déployée la semaine prochaine sur le marché de Saint-Julien Chapteuil où une sur-incidence du virus a été détectée. Cette opération est gratuite.

520 personnes vaccinées par les généralistes le week-end dernier

Concernant la campagne de vaccination, celle-ci se poursuit dans le département à l’aide des trois vaccins disponibles et validés par les autorités de santé (Pfizer, Moderna et AstraZeneca). La médecine de ville a pris désormais pleinement sa place dans la campagne de vaccination afin de toucher de nouveaux publics prioritaires (les 50-74 ans avec facteurs de risque). Elle a permis de décliner localement l’opération nationale de vaccinations qui s’est déroulée partout en France le week-end dernier en appui des centres existants. Ainsi, en Haute-Loire, à cette occasion, ce sont 520 personnes qui ont été vaccinées à Allègre, Brioude, Craponne-sur-Arzon, Le Puy-en-Velay (Guitard) et Yssingeaux.

En parallèle, l’activité des centres de vaccination s’intensifie. Au 9 mars 2021, plus de 22 000 doses ont été administrées dans les 3 centres de Brioude, Le Puy-en-Velay et Yssingeaux (13 000 primo-injections et 9 000 deuxième dose). Sont concernés les plus de 75 ans vivant à domicile et les professionnels de santé.

La vaccination se poursuit également dans les EPHAD et USLD où près de 4 300 résidents ont reçu une première dose.

Au total, ce sont 18 643 personnes (résidents en maison de retraite ou en unité de soins de longue durée, maison ou foyer d’accueil spécialisé, professionnels de santé, personnes atteintes de comorbidités) qui ont reçu au moins une dose de vaccin, soit plus de 8 % de la population départementale. Parmi elles, 11 554 personnes sont totalement vaccinées soit, plus de 5 % de la population départementale.

La campagne de rappel des personnes de plus de 75 ans candidates à la vaccination et recensées par les mairies se poursuit afin de fixer le plus rapidement possible leurs rendez-vous et au plus tard d’ici la fin du mois.

Au tour des pharmaciens

A compter de la semaine prochaine, les pharmaciens pourront réaliser des vaccinations concernant les publics prioritaires (plus de 75 ans et personnes de 50 à 74 ans avec facteurs de comorbidités) selon des modalités d’organisation propres à chaque officine. "Le produit utilisé dans ce cadre est le vaccin AstraZeneca", précise la préfecture qui ajoute que cela "permet de compléter l’offre existante".

Bientôt de nouveaux centres de vaccination

Les futures livraisons de vaccins annoncées permettent d’envisager plus précisément l’ouverture prochaine de nouveaux centres de vaccination afin de faciliter encore l’accès aux vaccins pour les nouveaux publics prioritaires. "Collectivités, acteurs sanitaires et services de l’État se mobilisent pour que ces projets aboutissent rapidement", souligne la préfecture.

Au 10 mars 2021, la Haute-Loire enregistre un taux d’incidence général de 83 pour 100 000 habitants. Chez les plus de 65 ans, ce taux est de 69 pour 100 000 Habitants. Le taux de positivité s’élève à 4,4 %. "Ces indicateurs, une nouvelle fois, inférieurs à ceux relevés au niveau régional et national sont encourageants", se réjouit la préfecture qui rappelle cependant la "part toujours croissante des variants dans les tests positifs criblés ainsi que des chiffres dépassant toujours le seuil d’alerte démontrant ainsi que le virus circule encore activement dans le département". Par ailleurs, la pression hospitalière reste encore significative. En effet, 79 personnes sont actuellement hospitalisées dans le département (+ 6 par rapport à la semaine précédente) dont 6 en réanimation (chiffre stabilisé).

Pas de nouveaux décès Covid ces 7 derniers jours en Haute-Loire

Concernant les décès, leur nombre n’a pas évolué depuis le 5 mars. Depuis mars 2020, 210 personnes sont décédées des suites de la COVID-19 dans les hôpitaux de Haute-Loire. Sans oublier les 161 résidents d’établissement médico-sociaux décédés de la Covid-19 hors hôpital depuis mars 2020 en Haute-Loire en date du 3 mars 2021.

Pour éviter que ces données ne repartent à la hausse comme c'est le cas dans d’autres départements, la préfecture de la Haute-Loire renouvelle ses conseils de prévention (respect des gestes barrières et des protocoles sanitaires, limitation des interactions). Il remercie également une nouvelle fois toutes celles et tous ceux qui s’engagent au quotidien et sur le terrain dans la lutte contre le virus (soignants, forces de l’ordre et pompiers, agents de contact tracing, de l’État, associations, collectivités, entreprises). "A leur côté, chaque geste compte, insiste la préfecture. Se faire dépister en cas de symptômes évocateurs ou de comportements à risque en fait partie. Se faire vacciner pour réduire la mortalité et les formes graves de la COVID-19, quand c’est son tour, également."

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés