Course poursuite avortée : le chauffard retrouvé

Par A.Wa jeu 23/09/2021 - 12:48 , Mise à jour le 23/09/2021 à 12:48

Dimanche, un Cussacois de 25 ans a été pris en chasse par la police pour conduite sans permis au Val Vert au Puy. Vu la conduite très dangereuse de l’automobiliste, les agents l’ont laissé filer. Mais l’homme a pu être interpellé le lendemain au Puy.

Ce dimanche 19 septembre à 18h35, les fonctionnaires de la BAC (brigade anti-criminalité) sont intervenus dans le quartier du Val Vert au Puy-en-Velay pour un véhicule suspect, en l'occurrence une Audi RS3, susceptible d'être conduite dangereusement par son conducteur.
Sur place, ils ont constaté que ce véhicule venait le jour même de faire l'objet d'une immobilisation après une intervention des motards CRS auprès du conducteur pour conduite malgré une suspension du permis de conduire.
Les policiers de la BAC ont formellement reconnu ce même conducteur au bord de la voiture. Celui-ci a alors pris tous les risques pour échapper au contrôle des fonctionnaires, sous une pluie battante. Devant la dangerosité de sa conduite, les policiers ont décidé de mettre fin à leur poursuite.

Le lendemain matin, les enquêteurs de la sûreté urbaine se sont présentés à son domicile de Cussac-sur-Loire, en vain. Mais le chauffard a été repéré dans l'après-midi au Puy, sortant d'un immeuble. Il a été interpellé par la BAC.
En garde à vue au commissariat, il a reconnu les faits reprochés, auxquels s’ajoutent les délits d'outrages et de menaces envers des fonctionnaires de police.
Après prolongation de sa garde à vue, l’homme de 25 ans, abondamment connu des services de police, a été déféré ce mercredi au Palais de justice du Puy. Il a été incarcéré à la maison d'arrêt du Puy en attente de sa comparution ce jeudi 23 septembre à 14 heures.
Il est susceptible d'être poursuivi pour refus d'obtempérer, mise en circulation d'un véhicule malgré une immobilisation, mise en danger de la vie d'autrui, outrages et menaces de mort à l'encontre d'une personne dépositaire de l'autorité publique.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés