Tous

Brioude

Coup de neuf pour la rue Pascal, à Brioude

lun 18/04/2016 - 13:48 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Depuis 1997, le centre historique de Brioude a eu droit à un sacré lifting. Dans un premier temps, rues commerçantes et abords de la basilique Saint-Julien ont été restructurés. Puis ce fut au tour du secteur Séguret, des places Saint-Jean et Abbé-Pierre-Cubizolles, des quartiers de la Pardige et d’Alger...
Restait la place du Pointel et la rue Pascal. Débutés en décembre dernier, les travaux devraient s’achever fin juin. Pour l’heure, après avoir repris les réseaux eaux usées, eau potable et eaux pluviales des rues Pascal, du 14 Juillet et de la République, l’entreprise Chevalier s’active place du Pointel, où l’opération devrait se terminer fin avril. De son côté, le duo Chevalier-Durand s’emploie à aménager la rue Pascal, dans un esprit d’homogénéité avec les travaux de réhabilitation antérieurs.
Pour revaloriser un quartier dégradé
« Depuis 20 ans, les mêmes choix qualitatifs sont faits pour les aménagements des espaces publics », a souligné le maire, Jean-Jacques Faucher. « On retrouvera ici les mêmes matériaux que dans la rue du 4-septembre ou la rue Séguret ». A savoir des pavés du roi en granit pour délimiter les places de stationnement et les caniveaux, des dalles en béton imitation pierre de Volvic, des candélabres bordeaux et des bancs. Ensuite, il ne restera plus qu’à dissimuler et améliorer les réseaux d’éclairage public, basse tension et téléphone. Et à planter une douzaine d’arbres ici ou là, ainsi qu’une belle rangée de rosiers au pied des façades sud. De quoi mettre en valeur le patrimoine de la rue Pascal, bordée par les maisons des Chanoines Comtes.
Combien ça coûte ?
Le montant des travaux s’élève à 700.000 €HT, dont 370.000 €HT de réseaux. La Ville a bénéficié d’une subvention de 90.000 € de la part de l’Etat, au titre de la DETR 2015. Elle a également obtenu des aides du Département (87.955 €) et de l’Agence de l’eau (40.106 €) pour la reprise des réseaux eaux usées et eaux pluviales.

I.A.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire