Contournement du Puy : la ministre des transports au Puy pour l'inauguration

mer 27/06/2018 - 12:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

----L'Incontournable : Inscription sur place possible le jour de la course
Ce dimanche 1er juillet, une journée festive est proposée sur le contournement du Puy. En matinée, deux courses à pied de 9 et 17 km réuniront les sportifs sous le titre tout trouvé de "L'Incontournable". D'ailleurs, ce jeudi 28 juin à minuit, les inscriptions seront closes. Mais vous pourrez vous inscrire dimanche sur place à partir de 8 heures. L'après-midi sera dédié aux promenades à vélos, rollers, ou trottinettes...-----Attendue dès 9h30 à l'aérodrome de Loudes ce vendredi 13 juillet 2018, la ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports Elisabeth Borne fera un aller/retour (en bus) sur le contournement avec coupage de ruban au niveau du rond-point de Bellevue.
Pour l'État, il était fondamental de mettre le paquet sur cette opération de communication puisqu'il est le principal financeur de ce projet d'envergure de 194 millions d'euros. Un chantier qui a duré huit ans.
L'enjeu est donc politique et national, afin de ne pas laisser le président LR (Les Républicains) de la Région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez s'accaparer ce projet structurant pour la Haute-Loire, quand bien même l'ex-député-maire-ministre du Puy-en-Velay a joué un rôle majeur dans le déclenchement du projet maintes fois repoussé.

Un coût kilométrique deux à trois fois supérieur à la moyenne
Long sur 10 km de 2x2 voies, en moyenne montagne, dans un contexte périurbain très marqué mais aussi avec des terrains très hétérogènes, le chantier du contournement du Puy est exceptionnel à bien des égards. Son coût, près de 200 millions d'euros, s'explique notamment par les acquisitions foncières et les chantiers de déconstruction qui ont été nécessaires (environ 10 % du coût total).
Autre motif expliquant ce surcoût : la multitude des ouvrages réalisés, dont le viaduc de Taulhac, long de 420 mètres, ou encore la tranchée couverte d'Ours-Mons. Sans oublier le terrassement, car plus de 2,5 millions de mètres cubes ont été bougés pour mener à bien le projet.

----Le contournement c'est :
* 194 M€ de budget global pour la réalisation des deux 1ères sections et les acquisitions foncières de la 3e section. 
* 11 km de travaux réalisés dont 8,7 km à 2x2 voies 
* 4 points d'échanges 
* 3 ouvrages exceptionnels : le doublement du pont sur la Loire, la tranchée couverte d'Ours-Mons, le viaduc de Taulhac 
* 11 ouvrages d'art courants 
* 7 bassins de collecte et de traitement des eaux de chaussées 
* 2 millions d'heures de travail 
* 12,5% de l'investissement consacrés à la protection de l'environnement-----Inauguration confirmée pour le 13 juillet
Les Ponots, et tout le département, l'attendent depuis plus de 30 ans. Commencé en 2008, le chantier devait se terminer fin 2014, puis fin 2016. Puis fin 2017. Finalement ce sera mi-2018. Au fil des années, le chantier a connu quelques mésaventures, notamment des glissements de terrain au niveau de la tranchée couverte d’Ours-Mons, qui ont perturbé le planning des travaux. 
Tous les acteurs étaient formels début mai et l'ouverture du contournement du Puy sera bien effective durant la semaine du 9 au 13 juillet. Si l'inaugration aura lieu le 13 juillet, la date d'ouverture àla circulation, elle, doit encore être dévoilée. Certains évoquent le 16 juillet pour éviter un baptème du feu avec les grands déplacements du 14 juillet. Mais en préfecture, on assure ne pas disposer d'une date officiel à ce jour, jeudi 28 juin à 11h.

>> Pour aller plus loin : 

La rédaction de Zoomdici vous a proposé un reportage complet à moins de 50 jours de l'ouverture du contournement du Puy, dont voici le reportage vidéo : 

En vidéo, les 10 km de 2x2 voies en à peine deux minutes
Puis la rédaction vous a invité à parcourir les 10 km de 2x2 voies en à peine deux minutes. Toutefois, nous ne vous conseillons pas de tenter d'aller aussi vite que nous : nous avons tout simplement accéléré la vidéo ! Pour relier Blavozy à Cussac, il ne faudra plus que 10 minutes au lieu de 30 à 45 minutes aujourd'hui en heure de pointe.

En voiture... et attachez vos ceintures !

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire