Concours national Lysias : record historique pour le jeune altiligérien

sam 21/05/2022 - 10:00 , Mise à jour le 21/05/2022 à 10:00

Depuis 1992, la Conférence Nationale Lysias organise, chaque année, le plus grand concours d’éloquence juridique de France. Lauréat du concours local de plaidoiries pénales, Mickaël Dede fait la fierté de l'association. Ses qualités d’écriture, sa diction parfaite, et la façon dont il incarne l’avocat comme le procureur ont tout de suite impressionné les membres de l’association Oratore.

« Nous savions qu’il pouvait aller loin dans la compétition », souligne la Présidente Anaïs Gricini. Sa victoire au concours local n’est pas une surprise. Incarnant avec justesse l’avocat de la défense lors de la finale en salle des assises du Palais de Justice, Mickaël a fait l’unanimité auprès du jury prestigieux.

« Un parcours époustouflant »

Si Mickaël avait passé toutes les étapes à l’échelle locale pour devenir le lauréat stéphanois, retour à la case départ une fois à Paris, et cette fois, parmi les meilleurs de France. Néanmoins il passe avec brio les seizièmes de finale, les huitièmes de finale puis les quarts de finale avant de se hisser jusqu’en demi-finale nationale. Paris-Dauphine, Panthéon-Assas, Bordeaux et tant d’autres candidats de prestigieuses universités ont concouru venant des 4 coins de la France. Au terme de ces trois tours, il ne restera plus que Saint- Étienne, Montpellier, Nantes et La Sorbonne pour la demi-finale. Il s’agit donc d’un parcours époustouflant pour le jeune altiligérien qui, après avoir brillé à Saint-Étienne, a également su exceller à Paris.

« Un record historique depuis la création de l’association »

Cette qualification en demi-finale nationale pour le champion stéphanois est un record historique depuis la création de l’association Oratore en 2011: jamais un candidat n’était allé aussi loin. Il fait la fierté de la Faculté de Droit stéphanoise ainsi que de l’université Jean Monnet. Une cérémonie de remise de prix sera organisée à la demande du professeur-chercheur, avocat et Doyen Baptiste Bonnet. Les membres de l’association Oratore ont pris un grand plaisir à coacher Mickaël tout au long de cette aventure parisienne. « Dénicher des talents et les révéler, c’est aussi ça le but de notre association ! Il nous a fait vivre de belles émotions et nous sommes très fiers de lui », déclare la présidente d’Oratore.

« Un cadre exceptionnel pour plaider »

Pour cette édition 2022 du concours national Lysias, les trois premiers tours ont eu lieu au sein des locaux de l’université Panthéon-Assas où les candidats se sont brillamment succédés. Mickaël explique que la demi-finale a eu lieu dans « un cadre exceptionnel » au sein de la Cour administrative d’appel de Paris en portant la toge pour plaider. Le prestigieux jury était notamment composé de la Présidente de la Cour administrative d’appel de Paris Pascale Fombeur ainsi que d’avocats du Barreau de Paris.

« Une merveilleuse aventure »

Ce parcours a été très enrichissant pour Mickaël qui déclare que « ce concours m’a non seulement permis de pratiquer concrètement mais aussi de faire de très belles rencontres ». Il a lutté avec force pour décrocher une place en finale mais même si l’aventure s’arrête ici, sa place en demi-finale nationale reste historique.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés