Concours Lépine : de l’expérience depuis 30 ans et des brouettes

ven 27/04/2018 - 15:23 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Dominique Defay, fondateur et gérant de la société Defay depuis 1987, accompagné de sa secrétaire Pascale Colombet ; a fait son entrée dans le Parc des Expositions à Paris, une brouette dans les mains. En effet, à l’occasion de la 117e édition du Concours Lépine qui se poursuivra jusqu’au 8 mai 2018, 583 projets innovants en tout genre seront présentés dans ce grand salon des inventeurs.
Parmi eux, un professionnel des travaux publics, Dominique Defay, qui met son expérience au service des autres grâce à des inventions telles que la brouette BDL, comprenez brouette à déversement latéral.

Pour les professionnels mais pas que
Qu’a-t-elle de révolutionnaire cette brouette jaune ? Plusieurs choses. Comme son nom l’indique d’abord, elle permet un déversement latéral droite ou gauche, « ce qui permet de soulager le dos de son utilisateur » précise Pascale Colombet. L’axe central permet également de maintenir le contenant à niveau et ainsi d’éviter les débordements dans les pentes jusqu’à 35 %. Lors d’un déversement à l’avant, les roues se bloquent assurant l’immobilisation de l’outil, les poignées tournantes facilitent les manœuvres et enfin la caisse est amovible.

Recherche de partenaires pour assurer la fabrication et la commercialisation 
Cette invention, vous l’aurez compris, répond aux besoins à la fois des particuliers et des professionnels dont Dominique Defay, fort d’une expérience qui a dépassé les 30 années, connaît les problématiques. Dès le premier jour du Concours Lépine, la Brouette BDL a fait sensation, les journalistes de BFM TV se sont même emparés du sujet.
Un premier coup de publicité qui pourrait bien faire l’affaire de l’entreprise Defay qui cherche des partenaires pour assurer la fabrication et la commercialisation de leur innovation. « Nous ne maîtrisons pas ces deux activités, c’est pourquoi nous cherchons des partenaires », a confié la secrétaire.

Des inventions plein la tête
Dominique Defay n’en est pas à son coup d’essai. En 2015, il avait déjà participé à ce célèbre concours des inventeurs avec la Daméo, une dame à main écolo (voir la vidéo). Cette première invention avait d’ailleurs remporté le Prix de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI).
Comme un fait exprès, l’outil vient tout juste d’être commercialisé grâce à un partenariat signé entre les entreprises Defay TP et Taliaplast, spécialisée dans la fabrication d’outillage.

Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire