« - Comment va le théâtre amateur ? - On fait Allais... »

mar 28/11/2017 - 12:56 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

« Profitez de cette belle salle et prenez du plasir à jouer », exhorte Lionel Chabat auprès de la troupe du Bofadon dont il est le président et le metteur en scène.
Nous sommes dimanche matin et les comédiens amateurs ont investi le théâtre de l’Agglo du Puy, revoyant le tableau final de leur interprétation de Monsieur la Pudeur (Alphonse Allais) où ils entonneront en chœur la chanson Viens Poupoule.
L’ambiance est chaleureuse, amicale, rigolarde. Mais la pression monte, chez ces personnes qui ne sont pas professionnelles. Leur rendez-vous avec le public est fixé à 14 h 30 et ce dernier ne boudera pas ce nouveau moment d’intelligence complice, l'ultime spectacle du 34e festival organisé par l’association de promotion du théâtre amateur en Haute-Loire (APROTAHL).

«Le théâtre ça ouvre l’esprit»
----L'APROTAHL (ici) regroupe douze troupes de comédiens amateurs.-----Sa vice-présidente Marina Montagnier prend également part à cette pièce. Elle descend des planches pour s’adresser à Zoomdici qui a pu partager ce moment d’intimité, elle invite notamment les plus jeunes à se tourner vers la scène : « on a eu une jolie programmation depuis trois jours et vendredi, se sont des collégiens de Saint-Didier-en-Velay qui sont venus, rappelle-t-elle, ils ont bien été coachés par leur prof de français et pour nous c’est très important de favoriser la pratique du théatre chez les jeunes ados et pré-ados. Dans les maisons pour tous il y a des ateliers avec des intervenants, ou après l’école avec les activités des mairies, ça ouvre l’esprit, ça incite à oser parler devant les autres en groupe, à s’investir dans un projet.»
Une année sur deux, ce festival de théâtre amateur se délocalise, quelque part en Haute-Loire, et les organisateurs ont laissé entendre que la prochaine édition pourrait se dérouler du côté du Chambon-sur-Lignon.

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire