Comment dit-on "Allez les Verts" en italien ?

ven 24/10/2014 - 17:11 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Entre 8 000 et 10 000 supporters des Verts ont fait le déplacement jusqu'à San Siro, ce jeudi, depuis la Loire et la Haute-Loire. Un groupe de Ponots nous raconte son périple jusqu'en Lombardie pour soutenir l'ASSE, qui affrontait l'Inter en Coupe d'Europe.

Un match à ne pas manquer
Jeudi, 6h20. Alors que les paupières des supporters ponots sont encore lourdes, c'est l'heure du grand départ. A 21h, l'AS Saint-Etienne rencontre l'Inter de Milan dans le cadre de l'Europa League. Maillot sur le torse, écharpe autour du coup, Alexandre Soleilhac et ses amis prennent la route de l'Italie pour vivre cet intense moment de sport depuis les tribunes. Une grande rencontre de Coupe d'Europe face à un club prestigieux, cela fait des années que les supporters des Verts attendent ça. Le challenge est de taille : bien que le club italien ait connu de meilleurs jours, son nom est encore synonyme d'excellence (en 2010, le club a remporté le championnat italien, les deux coupes d'Italie, la Ligue des Champions et la Coupe du monde des clubs). Cette année, Saint-Etienne pointe à la 5ème position en Ligue 1 alors que l'Internazionale est 9ème de Série A : les joueurs de Christophe Galtier venaient à San Siro pour y faire un résultat.

'On est chez nous', chantent les supporters
Après quelques bouchons, notamment avant le tunnel de Fréjus, les supporters ponots arrivent à Milan sur les coups de 15h. « On rejoint la place du Dôme qui sera notre point de repère entre supporters. Le Vert domine déjà dans la ville », confie Alexandre. La police locale est vigilante ; un cortège partira de la place à 18h pour amener tout ce beau monde au stade. Après une marche de deux kilomètres, les Altiligériens aperçoivent le fameux stade. « On commence a faire la queue pour rentrer à 20h30. C'est mal géré, une seule entrée de deux mètres de large pour environ 8000 supporters stéphanois qui se tassent devant le stade ! » Au coup d'envoi, tout le monde est finalement installé : « Pendant 90 minutes on n'a pas lâché et on a tout donné pour pousser nos Verts à prendre les 3 points. Le chant 'On est chez nous' sortait naturellement tellement nous avions le dessus en tribune, notre kop étant bien plus rempli que celui des Intéristes. »

« Un déplacement qui valait le coup »
0-0, score final. Malgré deux belles parades de Ruffier, le portier de Saint-Etienne, les Verts n'ont pas vraiment été inquiétés. Les regrets sont clairement stéphanois : « On a assisté à un bon match dans un stade magnifique. On est sortis vers 23h45 pour partir finalement du stade vers 2h. » Alexandre Soleilhac et ses amis sont finalement rentrés chez eux en début de matinée, ce vendredi. Malgré un score vierge, ils ne regrettent rien : « C'était un déplacement qui valait le coup dans une très belle ville avec un stade magnifique où le vert aura dominé sur la pelouse et en tribune ! »

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire