Climatisation : quand les commerçants font portes ouvertes

Par Nathan Vacher mar 23/08/2022 - 06:00 , Mise à jour le 23/08/2022 à 06:00

Grandes enseignes ou commerces de proximité, nombreux sont les magasins du Puy-en-Velay qui utilisent la climatisation les portes ouvertes. Maladresse ou tentative d'attirer les clients pendant une période de forte chaleur ? Un décret interdisant cette pratique devrait être adopté d'ici les prochains jours, comme l'a confié le ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

Laisser les portes ouvertes avec la climatisation ou le chauffage qui fonctionne, "c'est 20% de consommation en plus" détaillait Agnès Pannier-Runacher au micro de RMC. Au Puy-en-Velay, en plein mois d'août, il n'est pas difficile d'observer (et de ressentir) la fraîcheur d'une climatisation aérer le ciel bleu des rues de l'hyper-centre. 

"Cela fait 20 ans que je vois des magasins avec la climatisation ou le chauffage activé alors que les portes sont ouvertes", témoigne une bénévole de la boutique "Artisans du monde, pour un commerce équitable".

Elle poursuit : "Un jour, on m'a dit que le chauffage faisait une barrière au froid. Ca encourage le désastre écologique que l'on connaît déjà si bien. On essaye d'en parler avec ces commerçants, qui sont souvent des grosses enseignes. Certains nous répondent même qu'ils s'en foutent ! C'est dommage d'attendre un décret pour comprendre que nous sommes en train de bousiller notre planète."

"Je ne sais pas si le dérèglement climatique va s'accentuer au bout d'une porte"

Du côté de "L'atelier du 8", petite galerie associative rue Chèvrerie, le constat est plus mitigé. "Pour des raisons évidentes de moyens, nous n'avons ni climatisation ni chauffage. Je comprends parfaitement que certaines boutiques ne peuvent pas étouffer de chaleurs, car les clients ne rentreraient pas et pour montrer que le magasin est ouvert. Je sais aussi que des campagnes écologiques circulent et je le comprends aussi. Chacun sa conscience. Je ne sais pas si le dérèglement climatique va se faire au bout d'une porte. En s'attaquant aux petits commerces de proximité on ne règle pas les gros problèmes. C'est assez injuste pour certains commerçants. Certes ils pourraient mieux faire, mais qu'en est-il du gouvernement ?", témoigne Jorge Costa, de la galerie d'art.

"On a adapté nos horaires d'été pour éviter les vagues de chaleurs à notre clientèle." Hélène Cellier, salon de coiffure "La mèche folle"

Au salon de coiffure "La mèche folle", tout est fait pour permettre aux clients de bénéficier de fraîcheur sans surconsommer de l'énergie. "On est dans une maison ancienne de 1860, on a de gros murs isolants et un plafond en voutain qui a également des effets isolants. L'hiver, on conserve la chaleur et en été la fraîcheur. Le matin, on tire le store avant que le soleil ne donne sur la vitrine. Les lumières sont des Led pour éviter plus de chaleur, donc on gagne pas mal de degrés. L'été, on adapte nos horaires en ouvrant plus tôt le matin pour éviter les vagues de chaleurs à notre clientèle", confie Hélène Cellier.

Démarchés par nos soins, les magasins équipés de climatisations en ayant les portes ouvertes nous ont claqué la porte au nez.

"En tant que client, on ne fait parfois pas forcément attention"

Du côté des clients, les avis sont également mitigés, bien qu'une conscience écologique tend à faire surface sur cet iceberg glissant. "Je ne fais pas attention à la climatisation. Je rentre dans un magasin si je vois que des articles me plaisent. La climatisation avec les portes ouvertes ? C'est clairement abusé, surtout de nos jours. On essaye de faire attention de partout mais il y a encore des dépenses énergétiques inutiles. Rien ne justifie cette pratique même la canicule", dénonce Edouard. "En tant que client, on ne fait parfois pas forcément attention", explique Mathieu. "On sent que l'air est frais, que ça fait du bien d'être à l'intérieur. On ne pense pas au fait que les portes sont ouvertes et que le magasin surconsomme pour pas grand chose."

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

9 commentaires

ph

jeu 25/08/2022 - 10:46

Où la stupidité rejoint l'inconscience . Attendons les amendes pour ceux qui ne veulent rien comprendre .et se permettent de répondre par l'insolence aux remarques fondées .

st

mer 24/08/2022 - 20:35

@mi : sérieusement, ça vous pourrit la vie de fermer les portes pour ne pas refroidir la rue en plus des magasins ? Vous devriez aller faire un petit tour en Ukraine ou en Russie, vous comprendrez la signification du mot Liberté. Vous ne vous rendez pas compte de la chance que vous avez de vivre en France ou quasiment tout est permis. Il y a sûrement quelques milliards de personnes sur cette planète qui seraient très heureuses de venir chez nous. 

le

mar 23/08/2022 - 15:28

Le problème de  l'environnement est planétaire. Et chacun n'a l'impression que d'agir de façon infinitésimale. Or chaque geste est à multiplier par le nombre d'individus sur terre, et là ça marque vraiment. Donc aucun geste n'est négligeable. Le jour où tout le monde comprendra cela alors ce sera "un grand pas pour l'humanité".
Maintenant je pense que le prix unitaire de l'énergie doit augmenter proportionnellement à la consommation de façon à récompenser la personne ou l'entreprise qui fait des efforts.

ro

mar 23/08/2022 - 14:39

Les portes automatiques sont une solution alors les commerçants n'ont plus d'excuse crédible!

En tant que consommateur, je boycotte les magasins qui laissent leurs portes ouvertes; si une majorité de consommateurs faisait de même, ça ferait réfléchir les commerçants récalcitrants...

mi

mar 23/08/2022 - 12:49

mh - 23/08/2022 - 12h47. Des lois, des lois...il y en a assez des ces lois "pièges à cons" qui nous pourrissent la vie au quotidien et qui efface de jour en jour le mot LIBERTE.

el

mar 23/08/2022 - 12:24

et certains commerçants refusent de fermer les portes, même lorsque l'on fait la remarque. Il faut sévir par le portefeuille. Les particuliers sont souvent attentifs aux économies d'énergie, alors pourquoi pas les professionnels...

re

mar 23/08/2022 - 10:08

Quand fermer une porte devient un sujet national ! Faut-il avoir fait de grandes études pour savoir que fermer les portes empêche le froid de se répandre dans la rue ! Et de plus il va falloir que nos élus planchent sur un texte loi ! Nous perdons bien un temps précieux pour peu de choses ! Fermons la porte à  des discussions stériles et passons à d'autres questions plus pertinentes ! 

ga

mar 23/08/2022 - 07:49

Les amendes devraient pleuvoir mais il appartient aussi à tous d'évincer ces magasins de ces lieux de fréquentation. Personnellement, j'ai fui tout l'été 2 restos qui vaporisaient la rue de gouttelettes H 24 malgré 2 invitations. Ces gens-là gagnent trop d'argent, au point de le jeter par les fenêtres ...

se

mar 23/08/2022 - 06:37

L : C'est du n'importe quoi, il faut sanctionner. C'est comme si l hiver ils laissent les portes ouvertes par .température négative et pour compenser ils montent la chaudière.