Circo 1 NUPES Celline Gacon : "Il était temps qu'on fasse cette union de la gauche"

Par Nathan Vacher mer 15/06/2022 - 12:00 , Mise à jour le 15/06/2022 à 12:00

Candidate de la Nupes dans la 1ère circonscription de la Haute-Loire, Celline Gacon est opposée à la députée des Républicains, Isabelle Valentin. Pendant l'entre-deux tours, la candidate entend bien convaincre les jeunes et les abstentionnistes de se rendre aux urnes pour stopper la politique du président Macron.

Le sprint final des élections législatives se termine ce dimanche 19 juin 2022. Dans la première circonscription du département, comme dans la deuxième, le bras de fer pour siéger à l'Assemblée Nationale va se jouer entre la candidate de la Nupes, Celline Gacon, et la candidate du parti des Républicains, Isabelle Valentin, députée sortante. Ce mardi 14 juin, la candidate de la Nupes a réalisé son point presse devant la Poste Lafayette, menacée de fermeture après les élections.

"On se rend compte que le vote pour Emmanuel Macron était un vote contre Marine Le Pen"

"Aujourd'hui, on a enfin droit à un vote où les forces de gauche peuvent s'exprimer ensemble. Il était temps de montrer que la politique du président Macron n'est pas viable, que seule une extrême minorité de la population s'y retrouve. Ce n'est pas en continuant de faire des cadeaux aux plus riches, en supprimant 5 euros d'APL [aide personnalisée au logement, Ndlr] aux étudiants et aux plus précaires qu'il peut espérer avoir une politique."

"C'est la première fois qu'un président est désavoué si tôt après son investiture. Les résultats du premier tour le montrent. C'est loin d'être brillant pour le regroupement Ensemble."

"Encourager les abstentionnistes à voter, eux qui ont été moqués pendant longtemps par des hommes politiques qui se croient tout permis, dont on a de beaux exemples en Haute-Loire"

Dimanche dernier, 52,5% des électeurs n'ont pas voté au plan national. En Haute-Loire, ce sont 47,2% d'électeurs qui ne sont pas allés aux urnes. Jusqu'à dimanche, Celline Gacon compte bien convaincre ceux qui ne croient plus en la politique de se mobiliser. "Pour le deuxième tour, j'encourage vivement les électeurs de gauche à venir voter, mais surtout les abstentionnistes. S'ils ont délaissé les urnes, c'est parce qu'ils ont un ras-le-bol de la politique car on les a moqués pendant des années avec un pourcentage de politiques qui se croient tout permis. On a de beaux exemples en Haute-Loire."

"J'ai envie de m'adresser aux jeunes car on sait qu'ils votent moins. J'ai envie de leur dire "Allez-y, allez voter. Sinon, ce sont les plus âgés qui voteront à votre place." Les jeunes sont délaissés ces dernières années. Pour les étudiants, on dispose des mêmes moyens qu'il y a 20 ans, alors qu'ils sont 20 à 30% plus nombreux. C'est à eux de prendre les choses en main dimanche. Je souhaite également rappeler aux femmes qu'il y a 60 ans, on ne disposait pas du droit de vote."

Son suppléant, Yanis Massard, rajoute : "Il faut que la classe populaire comprenne qu'il n'y a pas de fatalité dans ce pays. Tout n'est pas encore joué contrairement à ce que certains pensent. Il y a un deuxième tour dimanche, on peut encore renverser la table."

"La politique des Républicains est en grande partie similaire à celle du président Macron"

En ballotage face à Isabelle Valentin du parti des Républicains pour le deuxième tour des législatives, Celline Gacon semble ne pas différencier la politique établie par le parti de la députée sortante et celui du président LREM. "Il est clair que la figure des Républicains est très forte en Haute-Loire. C'est malheureusement la même politique depuis des décennies. Ils n'ont pas pris en compte les changements climatiques. Désormais, on ne peut l'anticiper et le résoudre. On ne peut que s'adapter aux températures extrêmes. Ils sont responsables de la politique agricole menée depuis 50 ans, de l'absence de solutions alternatives sur les transports en commun, sur le délaissement complet des petites lignes transformées en voies vertes, ce qui devient plus que scandaleux. On fait une société de loisirs plutôt que de s'occuper des besoins quotidiens des gens, des travailleurs et des chômeurs qui cherchent un emploi. La politique des Républicains est en grande partie similaire à celle du président Macron. Les deux partis ont saccagé les hôpitaux et les services publics partout en France."

> Consulter les programmes des candidats encore en lice au second tour des législatives

Sur sa page Facebook, Dominique Samard, candidat pour le parti L'écologie au centre qui a récolté 2,45% des exprimés lors du premier tour des législatives dans la première circonscription de Haute-Loire, appelle en son nom les électeurs à voter en faveur de Celline Gacon dimanche 19 juin pour le deuxième tour.

Photo par Facebook Dominique Samard

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

mi

jeu 16/06/2022 - 11:12

la gauche y a longtemps quelle n'existe plus,allier 4 parties pour des élections pour ratisser le plus large possible.

ch

mer 15/06/2022 - 15:28

Un bel exemple de la démocratie : Isabelle Valentin est soit disant "candidate à députation", mais

on n'a pas eu la possibilité d'avoir son avis après le premier tour .

Son suppléant et mentor ( Laurent Wauquiez ) est le seul à décider et donner son avis comme d'habitude . le même scénario se reproduit  pour les municipales avec Michel  Chapuis à  " la  Cité Mariale  " Hélas !

C'est à se demander si en Haute Loire il est bien nécessaire de faire des élections .