"Carne Diem" ou la fabuleuse histoire du Fin Gras du Mézenc 

Par O.St sam 05/02/2022 - 06:30 , Mise à jour le 05/02/2022 à 06:30

Après avoir publié, en 2020, le premier opus de sa collection « Clés du terroir » sur « Le Laguiole, une saga d’hommes et de fromage », les Editions de la  Flandonnière publient le second tome «Carne Diem ou la fabuleuse histoire du Fin Gras du Mézenc».

Racontée par Sonia Reyne et illustrée par les très belles photos de Ludovic Combe, l’histoire du Fin Gras du Mézenc est détaillée tout au long des 140 pages de l’ouvrage.

Comment, à partir du constat de désertification d’un territoire – le Mézenc – une poignée  d’hommes, de militants, d’élus et surtout d’éleveurs, vont mener une réflexion et une action  collective afin de porter un projet commun de production d’un produit de terroir d’excellence. 

Prenant racine dans les traditions et savoir-faire locaux, la production de Fin Gras du Mézenc  va petit à petit émerger et réunir toute une filière qui se met en marche pour obtenir l’AOP.  

Attachants et facétieux, courageux et créatifs, parfois provoquants, ils ont eu l’idée de  valoriser la production d’un produit carné de grande qualité et ancestral à une époque où la  production bovine subit d’importants coups de boutoir sous bien des aspects. Certes ces  bœufs finiront à l’abattoir pour régaler les papilles des connaisseurs mais auparavant que  d’amour et d’attentions, que d’efforts personnalisés, que de projections positives sur la  qualité des prairies, l’alimentation, les conditions d’élevage dans des systèmes productifs à  taille humaine où le choix n’est pas en option et où chacun peut s’épanouir dans son rôle aussi  bien que dans des démarches solidaires. 

Sur le Vivarais, le Fin Gras, produit phare, occupe intelligemment toute l’année la  communauté qui le porte et va aujourd’hui bien au-delà des seuls éleveurs.

La perpétuation de cette tradition génère une énergie, orchestrée par l’association de  référence, qui constitue comme un phare dans la burle. 

Les étapes de cette aventure collective qui avait l’audace, à l’époque, d’aller à contre-courant  des idées dominantes, sont détaillées dans ce livre. Témoignages et interviews complètent le  propos et le rende explicite et inspirant pour d’autres territoires ou collectifs. Quant aux fins palais, ils trouveront ici matière à engouement gustatif pour ce produit hors norme. 

L’histoire du Fin Gras du Mézenc est effectivement fabuleuse et passionnante. 

A propos des auteurs  

Sonia REYNE (Textes)  

Diplômée du Centre de Formation des Journalistes (CFJ) à Paris, Sonia Reyne est journaliste en Auvergne. Après plusieurs années dans la presse locale (La Galipote, La Montagne, le Paysan  d’Auvergne...), elle collabore régulièrement avec Libération, La Tribune, Village magazine et d’autres titres nationaux.

Ancrée dans le terroir, elle couvre les thématiques liées à l’économie, la ruralité, l’environnement, l’agriculture, les alternatives sociales. 
Elle s’investit également dans l’éducation aux médias auprès des jeunes étudiants du DUT  Journalisme de Vichy.  

Ludovic COMBE (Photos) 

Né en 1975 à Clermont-Ferrand, il est photographe indépendant depuis 2001. Il s’est spécialisé dans la photographie de reportage, travaillant pour les collectivités, entreprises ou magazines. Il s’investit aussi dans un travail personnel de recherche autour du portrait à travers notamment diverses expositions consacrées à de petits groupes sociologiques. 

Référence en matière de livres illustrés consacrés à des sujets patrimoniaux, les Éditions de La  Flandonnière nichent au cœur de l’inspirant village de Saint-Saturnin dans le Puy-de-Dôme.  Attachées à un ancrage territorial très orienté vers l’Auvergne et le Massif central, elles ne dédaignent pas les incursions vers l’autre et l’ailleurs dès lors que cela permet de belles  rencontres et des cheminements passionnants.

Trois années, après leur reprise par Isabelle  BLANC, elles ont affiné leur ligne éditoriale qui reste exigeante tant sur le fond que sur la forme  et s’avèrent ouvertes à la créativité de leurs auteur(e)s. La maison occupe une place à part  dans le paysage éditorial francophone forte de ses 90 ouvrages qui investiguent tour à tour  des pistes dans les domaines de l’art, du voyage, de la gastronomie, du sport, des traditions… 

www.editionsdelaflandonniere.com
 

Vous aimerez aussi