Bientôt un stade Sidney Govou ?

ven 20/03/2015 - 16:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Tout part d'un projet un peu fou, et surtout onéreux : la réalisation d'un terrain synthétique en remplacement du second terrain en stabilisé pour le club amateur du Football Club du Franc Lyonnais, commune de Cailloux sur Fontaines, dans la métropole de Lyon.
L'opération est estimée à 300 000 euros et si les collectivités locales ont été sollicitées pour financer le projet, le compte n'y est pas. Mais le club n'a pas baissé les bras et a décidé de solliciter des partenaires privés, en estimant que ces derniers devraient couvrir un tiers de la somme. Pour médiatiser cette campagne de crowdfunding (ndlr : financement participatif), le club a trouvé un ambassadeur de renom en terres lyonnaises : Sidney Govou.

Un club amateur avec une école de Football labelisée par la FFF
Le club amateur évolue en première division (troisième niveau départemental) du district de Lyon et du Rhône, dans la poule B, et se classe bon dernier (le détail ici). Mais le FCFL, qui recense environ 300 licenciés, bénéficie d’une installation sportive de premier ordre avec son stade engazonné, envié par de nombreux clubs de la région, et d'un environnement naturel et verdoyant.
Le Football Club du Franc Lyonnais, né en 2004 de la fusion du Football Club de Cailloux sur Fontaines et de l’Association Sportive de Sathonay-Village, est un club formateur du District du Rhône. En effet, son école de Football est labélisée par la FFF depuis 2005, et de nombreux jeunes alimentent les équipes de la Ligue Rhône/Alpes. "Si notre travail de formation est reconnu dans le secteur, nous voyons nos catégories U17-U19 et seniors se dégarnir faute d’un terrain synthétique", explique le Président du club Pascal Bourguignon.

----Sidney Govou, d'origine béninoise, est le fils de Georges Govou, joueur du COP du Puy. Le jeune Govou, né en 1979, fréquente l'école Saint-Flory de Guitard. Il joue, jusqu’à ses 18 ans, pour le plaisir des potes et du beau jeu, sur les terrains de Brives Charensac et du Puy en Velay. Il intègre le centre de formation de l'OL à 17 ans. Aux côtés de Grégory Coupet, il remportera sept titres champions de France avec l'OL entre 2002 et 2008, année où il remporte également la coupe de France en inscrivant le but victorieux en prolongations face au PSG. Le Ponot compte 49 sélections en équipe de France pour dix buts (il est vice-champion du Monde en 2006).-----Remplacer le terrain stabilisé par une surface synthétique
Ainsi, pour soutenir son développement et renforcer son attractivité, le club de la métropole lyonnaise souhaite se doter d’un équipement supplémentaire de qualité : un terrain synthétique en remplacement de son second terrain en stabilisé. En effet, malgré la mise à disposition de deux terrains en herbe par les deux communes, dont un faisant référence auprès de l’Olympique Lyonnais (des entraînements délocalisés se sont effectués la veille de matchs de Coupe d’Europe, au stade des Prolières à Cailloux sur Fontaines), le terrain stabilisé n’offre plus tous les atouts pour la bonne pratique du football, favorisant de nombreux problèmes physiques chez les jeunes joueurs.
Les dirigeants du club essaient donc de tout mettre en œuvre, avec l’aide des municipalités, pour remplacer le terrain stabilisé par une surface synthétique, agréée par les instances du football, "afin de pérenniser notre travail, notre évolution et permettre à nos jeunes la pratique de leur sport dans de meilleures conditions, sans hypothéquer leur avenir physique", assure le Président du FCFL.

Une campagne de crowdfunding avec Sidney Govou comme ambassadeur
Si le club ne manque donc pas d'idées, c'est le pétrole qui fait défaut. Le projet est estimé à 300 000 euros et il ne pourra voir le jour que si des cofinancements entre partenaires privés et collectivités locales sont mis en place. L'idée est d'obtenir un tiers du finacement grâce à des partenaires privés, les deux tiers restants étant alors assumés par les collectivités locales.
----Sidney Govou avait inauguré en décembre 2011 la nouvelle pelouse synthétique du stade Massot au Puy-en-Velay (retrouvez ici le reportage vidéo), mais ce sera la première fois qu'un stade porte son nom.
-----"L’ambition de cette campagne de crowdfunding est de rassembler 250 de nos supporters, et si c’est plus, ça n’aura que plus de poids, pour créer une dynamique propice à convaincre des décideurs privés à nous accompagner dans sa réalisation", détaille Pascal Bourguignon. La présence de Sidney Govou à leurs côtés sera donc un plus indéniable pour les aider à trouver et convaincre ces décideurs privés. "A travers ce financement participatif en ligne, nous souhaitons aussi apporter notre pierre à l’édifice financier et démontrer notre engagement pour la réussite de ce projet", conclut le Président du club amateur.

Retrouvez ci-dessous l'interview vidéo (postée sur le site web du club) du footballeur originaire du Puy-en-Velay :

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire