Basket : les cadres de l'ASM gardent les playoffs en ligne de mire

sam 22/02/2014 - 23:26 , Mise à jour le 22/02/2014 à 23:26

Ce samedi 22 février, face à Terres Froides Basket (Isère), l’ASM, 7e du classement mais à égalité de point avec le 4e, n’a pas le choix : contre un adversaire qui n’a pas remporté le moindre match à l’extérieur cette saison et qui pointe à la dernière place du classement, les joueurs de Nicolas Grégoire doivent l’emporter. Grâce une nouvelle fois à un Modibo Niakaté extraordinaire, Le Puy n’a pas flanché.

Un entame délicate
Comme trop souvent cette saison, les Ponots débutent la rencontre sur la pointe des pieds. Leurs adversaires du soir en profitent et prennent une petite avance. Les joueurs du Puy ne parviennent pas à mettre le moindre panier en attaque et l’équipe à l’extérieur remporte le premier quart-temps (12-18). Piqués au vif, les Altiligériens haussent le ton, resserrent leur défense et n’encaisse qu’onze points durant l’ensemble du second quart-temps. A la mi-temps, les locaux sont devant de cinq points (34-29). Mais leurs vaillants adversaires du soir espèrent bien faire un résultat face au jeune effectif de Nicolas Grégoire : à l’entame de la dernière période de jeu, ils sont toujours au coude à coude avec les Ponots.

Niakaté, une nouvelle fois homme du match
A six minutes de la fin de la fin du match, Terres Froides revient à un petit point. Mais les frayeurs ponotes ne durent pas : Modibo Niakaté prend une nouvelle fois les choses en main et redonne six points d’avance à son équipe. Les visiteurs ne lâchent rien et inscrivent un nouveau tir à 3-pt à quatre minutes du terme avant d’en inscrire un nouveau 30 secondes plus tard. 58-58. Les Isérois y croient et se voit déjà repartir avec leur première victoire loin de leur parquet de la saison. Niakaté ne l’entend pas de cette oreille : le Malien inscrit cinq points consécutifs et permet au Puy de souffler (26 points et six fautes provoqués au total pour lui). La fin du match est hachée, mais les lancers-francs et le sang-froid du meneur ponot, associés à un panier de Sébastien Ruiz (22 points et 14 rebonds) à 20 secondes du buzzer final, offrent la victoire aux locaux (69-63).

Avec cette victoire, l’ASM cumule désormais 33 points et se rapproche du trio de tête. Les playoffs restent plus que jamais un objectif.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire