Tous

Allègre

Avec ses produits locaux, le self du collège d'Allègre devient une référence départementale

ven 10/03/2017 - 16:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

"Je peux avoir plus de lentilles?" A peine arrivés dans leur cantine flambant neuve, quelques adolescents affamés demandent déjà du "rab". En ce jour d'inauguration, les cuisiniers du collège d'Allègre ont mijoté un traditionnel saucisse-lentilles. Avec des produits 100% altiligériens.
----Les légumes bientôt récoltés par les collégiens?
Le collège d'Allègre souhaite mener "une réflexion globale autour de l'alimentation". Ainsi, des élèves devraient faire pousser des légumes sur une parcelle de terre mise à disposition par la commune. Les déchets du self pourraient y être compostés. Autre projet : un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire, mené par une classe de 5e.-----"On fait confiance à nos producteurs"
"On a toujours travaillé avec des produits locaux", se félicite Brigitte Perrin, chef de cuisine. "Evidemment certains produits ne se trouvent pas ici, comme le poisson. Mais le pain, la viande et les fromages viennent de producteurs locaux." Des producteurs d'Allègre, Retournac, Araules ou encore la Chaise-Dieu. Environ 40% des produits viendraient de Haute-Loire, contre une moyenne de 16% dans le Département. "C'est de la vraie cuisine. Les collègiens ne s'en rendent pas toujours compte, mais les adultes apprécient."
Au-delà de la qualité gustative, la cuisinière y voit un aspect pratique. "On connait le sérieux de nos producteurs, on leur fait confiance. Avec les gros groupes il y a souvent des problèmes de commande."
"Il faudrait reproduire cela dans tous les collèges de Haute-Loire"
Car derrière cette méthode, il y a "toute une économie locale", souligne Eric Maire, Préfet de la Haute-Loire. Plateau en main, le représentant de l'Etat mangera aujourd'hui comme les collégiens. Idem pour Jean-Pierre Marcon, Président du Conseil départemental, qui a investi 800 000 € dans la rénovation du self.
Ravi du menu, l'élu passe de table en table pour discuter avec les adolescents. "Pour moi, c'est le collège idéal en terme de restauration. C'est comme ça que l'on doit nourrir nos enfants. Il faudrait reproduire cela dans tous les collèges de Haute-Loire."
Clément L'hôte 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire