Tous

Arlempdes

Arlempdes : la ruralité n'est pas une fatalité

ven 05/10/2018 - 19:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

----Plus beaux Villages de France
Arlempdes est depuis 1999 l'un des Plus Beaux Villages de France. Le 3 septembre dernier, comme tous les cinq ans, les membres du jury de l'association ont à nouveau visité ce village bordé par la Loire. Ils rendront leur verdict dans le courant du mois de novembre.-----Cette inauguration arrive tardivement, puisque les travaux avaient été achevés avant l'été 2017 ; mais à cause des intempéries du 13 juin, la cérémonie avait donc été repoussée. Elle a donc eu lieu samedi 22 septembre 2018 et en présence d'Yves Rousset, préfet de la Haute-Loire, de Caroline Di Vincenzo, conseillère régionale, Christelle Michelle, suppléante du sénateur Laurent Duplomb, ainsi que des maires voisins. Tous se sont réunis pour découvrir les travaux réalisés dans le bourg d'Arlempdes : aménagement d'un parking vert avec un espace réservé aux camping-cars, création de toilettes publiques à l'endroit où se trouvait autrefois le garage du curé, installation d'une barrière de sécurité le long de la montée du château etc. Le tout pour un coût total de 293 000 euros, subventionné à hauteur de 73,5%.
>> A lire aussi : Un an après le déluge : zoom sur Arlempdes

Restera une troisième tranche de travaux à réaliser axée sur la rénovation de l'ancien couvent situé en contrebas du château. Grâce à ce vaste chantier engagé il y a quelques années, Arlempdes garde son charme d'antant avec des dispositifs actuels. Alors non, la ruralité n'est pas une fatalité, tout est une question de volonté. Et le préfet de la Haute-Loire explique pourquoi cette volonté est importante :

 

Aujourd'hui, le bourg d'Arlempdes est classé Plus Beaux Villages de France et ce depuis 1999. Il revient de loin, le maire Gérard Testud, se souvient : "A la fin des années 60, le village tombait en ruine". Quelques années plus tard, en 1971, l'enfant du pays prend ses premières fonctions de conseiller à la mairie d'Arlempdes. C'est en 1995, qu'il portera pour la première fois l'écharpe tricolore, il ne la quittera plus, enfin du moins jusqu'aux prochaines éléctions qui auront lieu en 2020.

Gérard Testud a été récompensé pour sa fidélité et son engagement le samedi 22 septembre 2018. Il a reçu des mains du préfet la médaille (or) d'honneur régionale, départementale et communale. Jean-Louis Gourgeon, Jacques Anthus et Daniel Liaboeuf ont quant à eux reçu la médaille d'argent pour leurs bons et loyaux services au sein de la municipalité depuis plus de 20 ans.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire