Antoine Planquette, nouveau rouage d’importance à la Préfecture de Haute-Loire

Par Nicolas Defay lun 17/01/2022 - 06:30 , Mise à jour le 17/01/2022 à 06:30

Il est né à Paris il y a 35 ans. Et il a déjà passé un tiers de sa vie au service de l’État dans différents ministères. Depuis le 6 décembre 2021, Antoine Planquette remplace Rémy Darrou au poste de Secrétaire général de la Préfecture de Haute-Loire. Portrait.

Il a le verbe fluide, rarement hésitant, dans ses échanges ponctués de silence pour répondre aux questions des journalistes installés en face de lui. Dans les appartements du bâtiment d’État, Antoine Planquette, nouveau Secrétaire général des services de la préfecture de la Haute-Loire et Sous-préfet de l’arrondissement du Puy-en-Velay, se présente aux côtés d’Eric Etienne, Préfet, et d’Aurélien Duvergey, Directeur des services.

« D’entrée, la ville du Puy-en-Velay m’a montré un dynamisme impressionnant »

« Le jour où je suis arrivé en Haute-Loire, c’était le 4 décembre précisément, explique le fonctionnaire. C’était la première fois que je découvrais ce département. Ma première impression a été extrêmement positive ! Je débarquais dans une ville splendide, avec un patrimoine à couper le souffle, au moment où se déroulait une course nocturne très suivie malgré le froid et la météo du moment (La Corrida, Ndlr). D’entrée, la ville du Puy-en-Velay m’a montré un dynamisme impressionnant ».

Son rôle ? Être le chef d’orchestre de la machine préfectorale

Malgré son jeune âge, Antoine Planquette semble loin d’être un bleu en la matière. Durant ses 12 ans dans le service public d’État, il partage ses compétences auprès du Ministre de l’Économie, du 1er Ministre ou encore au sein du ministère de l’Intérieur. Dernièrement, entre 2019 et 2021, il occupe la place de Directeur de cabinet dans la Somme auprès du préfet. « Je me suis installé au poste de Secrétaire général des services de la préfecture de la Haute-Loire et j’ai dû me rendre opérationnel aussitôt, livre Antoine Planquette. Car mon rôle, au niveau interne, est de coordonner tous les services de la préfecture, recueillir toutes les remarques des chefs de services sur tel ou tel problème, piloter tous les moyens mis à leur disposition ».

« Il serait prétentieux de ma part de dire que j’ai entendu et saisi toutes les difficultés des municipalités »

Sur le volet externe, Antoine Planquette décrit trois priorités. « En tant que Sous-préfet d’arrondissement du Puy-en-Velay, je suis le premier contact de toutes les collectivités territoriales de mon secteur. Et malgré ma toute récente prise de poste, j’ai déjà pu rencontrer quelques maires. »

Il souligne : « Il serait prétentieux de ma part de dire que j’ai entendu et saisi toutes les difficultés des municipalités en question. Mais j’insiste sur trois aspects. Premièrement, je suis entièrement disponible pour eux. Deuxièmement, une règle qui m’est très précieuse est la bienveillance apportée aux projets des élus. Enfin, l’efficacité pour sécuriser les habitants de la Haute-Loire. »

Gros dossier du moment : la préparation de l'élection présidentielle

Si Antoine Planquette a encore du mal à présenter les dossiers inhérents aux problèmes altiligériens, il mentionne tout de même celui des prochaines élections présidentielles et législatives. « Même si le début des élections ne se déroule que dans trois mois, il faut déjà agir tout de suite, confie-t-il. Le Secrétaire général doit mettre en musique l’ensemble des services pour que chaque électeur puisse recevoir toutes les professions de foi à l’heure et être informé correctement de l’évènement. »
Et ce n’est sûrement pas le Covid qui facilite la tâche. « Nous allons distribuer aux communes tous les moyens de protections possibles pour qu’il n’y ait aucun écueil ».

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire