Tous

Yssingeaux

Amir et Kids United ont fait toucher les étoiles à leurs fans

sam 08/07/2017 - 10:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:46

Jamais le complexe sportif de Ste Sigolène n'aura accueilli autant d'enfants sur sa pelouse. C'est que l'affiche était des plus alléchantes.

Tout un public intergénérationnel
Les quatre enfants et ado de Kids United (Esteban étant absent ce soir-là; on a appris, ce dimanche, que son grand-père venait de s'éteindre), formés en 2015 à l'occasion d'une campagne de l'Unicef, ont interprété les plus belles chansons célébrant la paix et l'espoir. Ils ont offert tout le bonheur du monde (une de leurs reprises) à leurs jeunes fans.
Accompagnés de leurs parents, c'est tout un public intergénérationnel qui s'est déplacé pour venir écouter leurs tubes « On écrit sur les murs » ou « Un monde meilleur ».
Emma et Laly, neuf et cinq ans, sont venues de Ste Sigolène avec leur maman qui a confié : « elles regardent les clips du groupe sur Youtube. Ces billets, on les avait depuis longtemps mais on a fait la surprise pour les filles pour la fin d'année ». Ce vendredi marquait, en effet, le dernier jour d'école primaire.

Qui a crié le + fort au concert des @wearekidsunited hier au festival des Brumes ? pic.twitter.com/cxirxlnHUi

— Zoom Haute-Loire (@zoomdici) 8 juillet 2017

Z'elles, trois filles zélées
Après la prestation des messagers de la paix, c'est le groupe Z'elles, composé de trois jeunes musiciennes et chanteuses, originaires de St Etienne, qui a distillé ses notes électriques le temps du changement de plateau.

Accueilli par des cris de joie
Enfin, Amir est arrivé sur scène, accueilli par les cris de joie de ses aficionados. L'artiste franco-israélien, finaliste de The Voice en 2014 et qui a représenté la France à l'Eurovision l'an dernier, a interprété des titres de ses albums « J'ai cherché » et « Au cœur de moi », accompagné de ses cinq musiciens. Il a offert également de jolies reprises telles « Le café des délices » de Patrick Bruel.
Avec sa chanson « Viser très haut », dans laquelle il raconte son parcours, le chanteur a délivré de précieux conseils pour trouver le bonheur et l'amour.
Avant de saluer son public, il a interprété « Je reviendrai » puis lors d'une version acoustique sans ses musiciens et avec une seule guitare, il l'a invité à reprendre en cœur « J'ai cherché ».
Apparemment friand de photographies, Amir a proposé à ses fans d' immortaliser son spectacle en postant leurs clichés du concertssur leurs réseaux sociaux avec le #Amirtour, prometttant de partager celle qu'il aura sélectionnée. La voici.

#VuParLePublic ???? @FerretLaurie !
Sainte-sigolène...ROYAL ce soir ! ????????????
MERCI c'était FOU ! ????#AmirTour 5??3?? #Love pic.twitter.com/ttn9RYz9k5

— Amir (@Amir_Off) 7 juillet 2017

5 800 entrées enregistrées
Une fois la star partie, c'est le groupe Jakhen Rose qui a continué d'agrémenter la soirée sur une scène voisine. Ce vendredi soir, ce sont 5 800 entrées qui ont été écoulées, soit la population de Ste Sigolène.
500 bénévoles sont à pied d’œuvre depuis octobre 2016 pour préparer le festival.
Cette année, des nouveautés sont apparues. Un espace VIP et de nouvelles sorties de secours sécurisées ont été aménagés.

Ce samedi, l'entrée à 26 euros au lieu de 42
Les festivités continuent ce samedi 8 avec Michael Gregorio, le chanteur imitateur et son nouveau spectacle « J'ai dix ans », qui reprend ses succès mais aussi des sketchs inédits, de nouvelles voix et un lot de surprises.
Luc Arbogast, le ténor à l'univers médiéval magique, assurera la première partie et révélera des titres issus de son nouvel opus « Métamorphosis ».
Des places sont encore disponibles.
Ce samedi 8 juillet, en présentant son billet de la veille à l'accueil, on pourra bénéficier d'une entrée à 26 euros au lieu de 42, une occasion inespérée de profiter de tous les concerts de la journée, qui commenceront dès 16 heures, avec des groupes locaux, comme Haymel, Gravity Fails et bien d'autres.

M-A.B.

Petit extrait vidéo avec Amir :

 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire