Tous

Alleyras

Alleyras : des traverses enduites de créosote restées sans protection

mer 20/05/2015 - 20:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Sous l'effet de la chaleur, l'odeur serait devenue "insoutenable" à proximité de la gare d'Alleyras la semaine dernière. En cause : les 2 500 à 3 000 traverses qu'entreposait depuis plus d'une semaine la SNCF. Enduites de créosote, un enduit utilisé pour conserver le bois et réputé cancérigène, elles n'étaient pas bâchées.
Il n'y avait ni panneau, ni barrière pour interdire l'accès aux traverses, laissant le champ libre aux enfants qui s'y amusaient quotidiennement. Alarmé, le Collectif des Usagers du Train du Haut-Allier a envoyé un courrier à la SNCF vendredi 15 mai. Les piles ont finalement été recouvertes de bâches lundi dernier.

Un imprévu dû à l'éboulement sur la RD40
Habituellement stockées à Monistrol-d'Allier, les traverses se seraient retrouvées en gare d'Alleyras à la suite de la coupure de ligne causée par l'éboulement du 28 avril dernier. Survenu sur la RD40, celui-ci avait également eu lieu sur la voie ferrée située en contrebas. Un train de travaux avait été touché, faisant dérailler quatre de ses wagons.
La partie du train qui se trouvait toujours sur les rails avait alors dû être ramenée au Sud avec un stock de traverses. Selon la SNCF, l'absence de bâche sur ces dernières est apparemment un oubli de l'entreprise qui était chargée de leur transport du fait de l'urgence de la situation. Les traverses devraient normalement toutes être récupérées d'ici le 29 mai.

E.R.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire