Agglo du Puy : Michel Joubert retrouve son siège de Président

ven 18/04/2014 - 01:39 , Mise à jour le 18/04/2014 à 01:39

C’est le maire de Coubon Adrien Defix, en tant que doyen des conseillers communautaires des 28 communes de l’agglomération du Puy, qui a pris la présidence de la séance d’installation.
Parmi les 48 conseillers, seul un était absent (et représenté) : le quorum était donc atteint pour procéder au vote du nouveau président de la collectivité, ainsi que pour désigner les vice-présidents. Le vote se déroule à bulletin secret en trois tours si nécessaire (à la majorité absolue pour les deux premiers tours, à la majorité relative pour le troisième).

Un rééquilibrage des recettes fiscales entre les communes demandé
Le doyen a profité de l’occasion pour prendre la parole en début de séance en déplorant « le faible intérêt pour l’agglo lors de la campagne, ce qui doit nous interpeller ». Pour autant, il a affirmé aborder ce mandat avec « la satisfaction du devoir accompli » et a mis l’accent sur trois points essentiels à l’approche de cette nouvelle mandature.
« Le développement du territoire doit profiter à toutes les communes, au-delà du Puy et de sa première couronne », a-t-il d’abord souligné, avant d’encourager une mutualisation encore plus poussée et demander « un juste rééquilibrage des recettes fiscales entre les communes ».

Michel Joubert, soutenu par le maire du Puy et réélu
Laurent Wauquiez a tenu à présenter la candidature de Michel Joubert comme Président de l’agglo du Puy, alors qu’ils étaient assis côte à côte, soulignant ses qualités de « courage » et de « droiture » avant de développer : « on a pris l’habitude de travailler ensemble et je souhaite que ça continue. Il est issu d’une commune de moins de 2000 habitants, c’est important pour la symbolique et la représentation de tous nos concitoyens ».
Comme il n’y avait pas d’autre candidature, le suspens n’aura pas été insoutenable et le maire de Chaspuzac a été réélu avec 43 voix. « Fier et honoré », il a rappelé que « chacun d’entre nous n’est pas là pour défendre sa commune mais l’ensemble du territoire ».
Ecoutez la réaction de Michel Joubert au micro de Zoomdici. {{audio1}}

A l’agglo depuis sa création
Le Président de la collectivité a également tenu à remercier le maire du Puy « qui laisse les rênes à un élu rural, la preuve de notre travail d’équipe ». Michel Joubert fait un peu partie des meubles à l’agglo puisqu’il y est présent depuis sa création il y a quinze ans, tout comme Michel Decolin (bains) et Gérard Convert (Chadrac).
Le Président de la communauté d’agglomération du Puy a justement rappelé que depuis la création de la collectivité, « de nombreux équipements ont été mis en place, certains sont en cours et d’autres sont à venir ». Enfin, avant de procéder à la désignation des vice-présidents, il a déploré la réforme territoriale initiée par le gouvernement, « qui va directement nous impacter », tout en déplorant le transfert de nouvelles compétences à l’agglo, « sans que les moyens soient mis en face ».

Les compétences des vice-présidents décidés prochainement en commission
Comme lors de la dernière mandature, il y aura 14 vice-présidents à la communauté d’agglomération du Puy. Le bureau en sera composé, avec le Président et trois membres supplémentaires, ce qui porte le bureau à 18 membres. Alors que le Puy compte 12 conseillers communautaires, il pourrait en avoir 19 mais a préféré réduire sa représentativité… En contrepartie, Michel Joubert a proposé que cinq vice-présidences soient attribuées au Puy.
Les vice-présidents travaillent en binôme, les compétences qui leur sont confiées seront décidées ultérieurement, le 23 avril 2014, en commission, et entérinées lors du prochain conseil communautaire.

  • Voici la liste des 14 vice-présidents : 

1er vice-président : Laurent Wauquiez (Puy)
2ème vice-président : Michel Decolin (Bains)
3ème vice-président : Adrien Defix (Coubon)
4ème vice-président : Corrine Goncalves (Puy)
5ème vice-président : Willy Guieau (Puy)
6ème vice-président : Madeleine Riguad (Polignac)
7ème vice-président : André Reynaud (Espaly) 
8ème vice-président : Gérard Gros (saint-Vidal)
9ème vice-président : Michel Roussel (Aiguilhe)
10ème vice-président : Jérôme Bay (Le Brignon)
11ème vice-président : Franck Paillon (Blavozy)
12ème vice-président : Jean-Paul Bringer (Brives-Charensac)
13ème vice-président : Brigitte Bénat (Puy) 
14ème vice-président : Eric Raveyre (Puy)

  • Voici la liste des trois membres supplémentaires du Bureau : 

Marc Boléa (Vals-près-le-Puy)
Thierry Mourgues (Arsac)
Elisabeth Raffier (Puy)

  • On remarque donc que Brives-Charensac, première commune de l’agglomération après Le Puy, récupère enfin un poste de vice-présidence après les démissions de ses représentants lors de la précédente mandature. Ecoutez la réaction de Jean-Paul Bringer. {{audio2}}

----Un communiqué de presse du service communication de l'agglo a été apporté à l'issue du scrutin et reprenait tous les résultats qui venaient juste d'être proclamés... Autrement dit, tout laisse à penser que des tractations internes avaient précédé le vote qui était en réalité enteriné bien avant d'avoir lieu...-----Une répartition géographique… pas politique
On constate que les petites communes obtiennent 7 postes, dont celui du Président. La répartition se veut équilibrée par le Bureau avec l’entrée de nouvelles communes, comme Brives-Charensac ou Polignac, mais surtout la répartition géographique, avec Polignac au Nord, Bains au Sud, Chaspuzac à l’Est et Blavozy à l’Ouest.
En revanche, aucun poste n’est accordé à un élu de gauche. Laurent Johanny, qui siègera dans l’opposition, regrette que 14 postes aient été confiés au conseil communautaire alors que les finances ne sont pas au beau fixe. Ecouter sa réaction. {{audio3}}

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire