Affaire de la tirelire à St-Vincent : l'enquête se poursuit

jeu 04/02/2016 - 16:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Deux jeunes hommes de 27 et 30 ans ont été présentés au tribunal correctionnel du Puy-en-Velay dans le cadre d'une comparution immédiate ce jeudi 4 février. Ils devaient s'expliquer après l'agression d'une jeune femme à son domicile au village de Larcenac, Saint-Vincent. Le 5 janvier, le fils de la victime avait secouru sa mère en donnant se tirelire à l'agresseur.
Le frère de la victime
Les deux hommes avaient été interpellés ce lundi 1er février au Puy-en-Velay. L'un des deux intéressés, accusé de complicité, n'est autre que le frère de la victime. Il conteste d'ailleurs ce qui lui est reproché. "Il a juste été chercher un ami", a plaidé Me Joëlle Diaz. Agent de sécurité dans un établissement public du bassin ponot, il est déjà connu de la justice pour vol et escroquerie.
"Je suis innocent"
Me Diaz et Me Linossier, avocates des intéressés ont demandé un renvoi ainsi qu'un complément d'information. "Moi, je suis innocent dans cette histoire", soutient le frère de la victime. Le second, consommateur habituel d'héroïne, a évoqué l'implication d'autres personnes. "Elles n'ont même pas été recherchées", déplore Me Linossier. Le tribunal a exclu totalement cette hypothèse pour que les enquêteurs se concentrent sur le fond de l'affaire. Le ministère Public, par la voix de Tristan Boffard, a demandé un mandat de dépôt en cas de renvoi pour que les deux hommes "ne parasitent pas le complément d'information".
Finalement, le trentenaire sera maintenu en détention provisoire et le frère de la victime a été placé sous contrôle judiciaire en attendant la nouvelle audience, en mai.

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire