80 Marcheurs de Haute-Loire font le bilan d’Emmanuel Macron

lun 25/06/2018 - 12:01 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Au cours de ce rassemblement de plus de 80 personnes, la référente départementale Cécile Gallien a remercié les marcheurs de la première heure et tous ceux qui ont participé aux campagnes présidentielle, législatives, et a présenté l’organisation départementale de La République en Marche Haute-Loire et les différents responsables locaux se sont exprimés.

Quatre comités, une Grande Marche pour l’Europe et  le mouvement « les Jeunes avec Macron »
LaREM 43 se décline en 4 comités : celui du Puy et du Velay animé par Frédéric Marcon, Catherine Granier et Damien Marcon ; le comité du Lignon animé par Antonio Savini et Didier Rault ; le comité Nord-Est animé par Julie Tareriat et Rémy Guicherd et le comité du Pays de Lafayette animé par Jean-Louis Do Carmo, Christine Banassat et Chantal Farigoule.
Ces comités organisent régulièrement des réunions de travail et d’échanges avec les citoyens sur des sujets d’actualité (loi travail, loi asile immigration, Union européenne…) et des rassemblements départementaux comme celui des Etats généraux de l’alimentation qui s’est tenu au Puy au mois de novembre ou encore l’égalité femmes/hommes, grande cause du quinquennat.
Anthony Grally et Eliott Baylot ont présenté, quant à eux, le mouvement « les Jeunes avec Macron » qui rassemble une trentaine d’Altiligériens. Cécile Gallien a rappelé enfin l’implication de la Haute-Loire dans la Grande Marche pour l’Europe. Encadrée par Antonio Savini du 7 avril au 13 mai 2018, la GME a en effet révélé l’envie des Altiligériens de refonder l’Europe. Une bonne vingtaine d’élus, Maires, adjoints, conseillers étaient présents.

La dette "enfin passée sous le seuil des 3% du PIB"
Puis, durant une bonne heure, le bilan de la politique nationale a été dressé par Cécile Gallien membre du Burex LaREM et par Olga Givernet, députée LREM de l’Ain et conseillère régionale. Elles ont passé en revue les très nombreuses lois et décisions d’ores et déjà votées, et leur influence sur la Haute-Loire, et ce en échangeant avec la salle.
Cécile Gallien rappelait que "la dette nationale avait augmenté de 80 % sous les mandats Sarkozy et Hollande, mais que depuis l’élection du Président Macron, elle était enfin passée sous le seuil des 3% du PIB. Les comptes de la sécu sont quasiment en équilibre, ainsi que ceux de l’UNEDIC. Et la France compte à nouveau sur la scène internationale et le Président de la République s’emploie à refonder l’Europe".

Education et loi ferroviaire
Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, a fixé l’acquisition des fondamentaux et le respect d’autrui comme bases à l’école primaire qui étaient très attendus, le dédoublement des classes en Rep+, l’aide aux devoirs et l’objectif des « devoirs faits » à l’école, l’orientation et la réussite des étudiants notamment avec Parcoursup. Cécile Gallien a participé aux propositions faites au sénateur Duran pour les écoles rurales.
La loi ferroviaire, très largement votée par les 2 chambres, a pour objet de "proposer un service ferroviaire de qualité, en l’ouvrant à la concurrence, en reprenant via l’Etat 35 milliards de dette de la SNCF, en doublant les investissements (3.6 milliards par an), en donnant des garanties aux cheminots. Les lignes ferrées sont un enjeu pour les habitants de Haute-Loire", déclare la référente LaREM43.

----Vers la fin des zones blanches ?
Une décision majeure pour la Haute-Loire est aussi la négociation obtenue par le Secrétaire d’Etat Julien Denormandie d’obliger les 4 fournisseurs d’accès à investir 3 milliards sur des milliers de pylônes afin de desservir en téléphonie mobile et internet haut débit nos zones blanches.-----L'emploi et la formation professionnelle
En matière d’emploi, les ordonnances travail étaient attendues des entrepreneurs, la loi visant à pouvoir choisir son avenir professionnel, avec le droit à la formation tout le long de la vie. La réforme de la formation professionnelle coûte 35 milliards par an à la France et concernant l’apprentissage, seulement 7% des jeunes y sont inscrits. Désormais, les apprentis recevront une aide de 715 € par mois, le paiement de la moitié de leur permis de conduire et l’âge de l’apprentissage est élargi jusqu’à 30 ans. Espérons que la Région AuRA, compétente en matière de formation professionnelle, jouera le jeu.
En Haute-Loire, des centaines d’emplois ne sont pas pourvus et le nombre de bénéficiaires du RSA ne cesse d’augmenter (3200 personnes). La loi PACTE en cours de discussion viendra conforter l’enjeu de l’emploi, en faisant de l’entreprise une organisation responsable en matière social et environnemental, et en développant intéressement et participation des salariés.

Cinq milliards pour aider les agriculteurs et filières à réussir leurs transitions
Suite aux EGA (états généraux de l'alimentation), la loi agricole et sur l’alimentation intègre le fait que le prix doit d’abord partir du coût du producteur, le plan bio prévoit en 2022 de doubler les terres dédiées au bio (passer à 15 % de SAU), la loi élimine certaines substances chimiques et l’objectif du Président Macron de suppression du glyphosate est maintenu. Cinq milliards seront investis par l’Etat pour aider les agriculteurs et filières à réussir leurs transitions.

Un plan dépendance à plus de 300 millions
Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, vient d’annoncer le reste à charge 0 pour les prothèses auditives, le dentaire, l’optique. Un plan dépendance est lancé avec plus de 300 millions pour accroître les moyens humains dans les ehpad, et des discussions sur la 2ème journée de solidarité sont en cours, enjeu essentiel pour notre département vieillissant. L’AAH passe à 900 € par mois en 2019, et le minimum vieillesse augmente également.

Environnement, anti-gaspillage, PSQ, asile et immigration ou encore les 80 km/h
En matière d’environnement, la biodiversité et le réchauffement climatique devraient être intégrés dans la constitution, un plan anti-déchets anti-gaspillage, le développement des éoliennes en mer sont en cours.
En matière de défense et de sécurité, les grandes réformes prises concernent la police de sécurité du quotidien, la loi asile et immigration, le projet de loi anti-terroriste, les 80 km/h.
En matière de gestion publique, le PLF, la CSG, la suppression de la Taxe d’habitation, la loi ELAN, la loi sur la transparence de la vie publique, la réforme de l’hôpital sont en cours.

"Pour une campagne ouverte, vivante et épanouissante pour tous"
Il est demandé aux Marcheurs, mais également à tous citoyens, ou organisations, de faire remonter leurs avis, idées sur la réforme des retraites, sur l’Europe et sur tous sujets.
"LaREM 43 poursuit dans sa logique d’ouverture, d’écoute, de consultation citoyenne et d’engagement dans la vie publique, pour le développement de nos territoires, pour une campagne ouverte, vivante et épanouissante pour tous. La cohésion territoriale est la délégation que porte Cécile Gallien au Bureau national de LaREM, en sus de sa Vice-Présidence à l’AMF. Ces liens tissés avec Olga Givernet promettent de fructueuses coopérations tant au niveau national qu’au niveau régional", conclut le communiqué de presse de laREM 43.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire