34 Harlem Globetrotters vont secouer les paniers du Puy

ven 07/02/2014 - 17:41 , Mise à jour le 07/02/2014 à 17:41

Le 14 février, l’Amérique s’invite au Palais des Sports de Roche Arnaud, au Puy-en-Velay. Les basketteurs des Harlem Globetrotters - ils sont 34 à faire le déplacement ! - gratifieront la Haute-Loire de leurs acrobaties hautes en couleur avec leur célèbre show.

Habitués des prouesses de l’ASM Basket, le club local, le public ponot saura apprécier un spectacle qui n’est pas destiné qu’aux amateurs de ballon orange : les Harlem Globetrotters, c’est un mélange d’exploits athlétiques et de clowneries accessible à tous.

Un show plus qu'un véritable match de basket
L’évènement est d’ailleurs organisé en partenariat avec le club de basket ponot. Il est cependant nécessaire de ne pas tout confondre : aujourd’hui, les Harlem Globetrotters ne sont plus une véritable équipe de basket. Pourtant, à l’origine, les Globetrotters ont un niveau tout à fait compétitif : ils concluent l’année 1934, celle de leur 1 000ème match, avec un bilan de 152 victoires pour deux défaites. En 1939, ils participent à leur premier tournoi professionnel et sont défaits pas la première équipe entièrement composée de joueurs noirs des Etats-Unis. Au même moment, ils commencent à offrir au public des facéties clownesques en parallèle au jeu. Abe Saperstein, propriétaire du club à l’époque, ne s’oppose pas à ces « clowneries » et les autorise même à la condition que l’avance au tableau d’affichage le permette. Aujourd'hui, lors de leurs "matchs", le score importe peu.

Des shows dans le monde entier
A quoi ressemble donc leurs shows ? Il faudra y aller pour nous le dire ! Malgré des mouvement réglés et répétés avec le plus grand soin, une grande place est tout de même laissée à l’improvisation. Entre dribbles rapides, roulades, un jeu de passe ultra-précis et des dunks tonitruants, les Harlem Globettroters surprennent leur public par leur agilité et font sourire par leur sens du spectacle. Aujourd’hui, après avoir proposés des shows dans le monde entier, ils jouissent d’une énorme réputation et n’ont jamais aussi bien porté leur nom de globe-trotteurs.

Par contre, personne ne sait vraiment le pourquoi du « Harlem » de leur nom : l’équipe est en vérité originaire de… Chicago, et non de New York. Une chose est sure : le parquet du Palais des Sports risque de trembler vendredi prochain.

A.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire