23 classes fermées pour Covid en Haute-Loire

Par Annabel Walker ven 21/05/2021 - 13:29 , Mise à jour le 21/05/2021 à 13:29

Il y a 23 classes fermées pour Covid en Haute-Loire en date de ce jeudi 20 mai à 13h.

C’est un peu moins que les 27 d’il y a deux semaines (la semaine dernière comprenant le Pont de l’Ascension, aucune statistique n’a été compilée).
Ça concerne donc aujourd’hui environ 575 élèves, de la maternelle au lycée, soit 1,4 % des effectifs de la Haute-Loire (sur quelque 40 000 élèves).

Les classes fermées se situent dans les établissements suivants :

Maternelle
École publique de Vergongheon
École publique de Bas-en-Basset x2

Élémentaire
Ulisse Rouchon à Loudes
Jacques Prévert à Dunières
École publique de Bas-en-Basset x2
Albert Jacquart à Monistrol-sur-Loire
Arc-en-ciel à Guitard au Puy-en-Velay
Jean de la Fontaine à Yssingeaux x2
Germaine Tillion à Sainte-Sigolène

Collèges
Jeanne d’Arc à Saint-Didier en Velay
Notre Dame du château à Monistrol-sur-Loire
Lafayette au Puy-en-Velay
Saint-Gabriel à Yssingeaux x2
Boris Vian à Retournac

Lycées
Simone Weil
Saint-Jacques de Compostelle x2
Emmanuel Chabrier à Yssingaeux
Anne-Marie Martel au Puy-en-Velay

Aucun établissement d’Auvergne n’est fermé.
Le Puy-de-Dôme compte 37 classes fermées, l’Allier 12 et le Cantal trois.

Entre le 10 et 17 mai, 4 377 tests salivaires ont été proposés dans l’académie. 2 943 ont été réalisés dont 0,14 % sont revenus positifs.

Du 11 au 17 mai, le taux d'incidence observé est redescendu parmi les jeunes et les enfants en Haute-Loire :

Photo par Covidtracker

Zoom sur les dernières semaines :

Photo par Covidtracker

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

va

lun 24/05/2021 - 19:01

A lire le commentaire précédent, on dirait que ce sont les enseignants qui contamineraient les élèves pour ne pas travailler...et hop, ils fermeraient aussi les classe!!!Tout le monde étant passé par l'école, chacun se croit autorisé à critiquer cette institution par jalousie ou rancoeur pour certains. Sans savoir ce qui s'y passe vraiment du côté des professionnels, en se focalisant sur son expérience d'élève, bien trop souvent ancienne et décalée par rapport au présent et à la réalité.. Cette personne n'a sans doute pas entendu parler des cours en distanciel, des visio-conférences et des capacités d'adaptation à enseigner masqué, face à des élèves masqués eux aussi. Une nouvelle ère à laquelle chacun s'adapte avec dévouement et inventivité

lo

sam 22/05/2021 - 08:24

Classes fermées  ? Encore une aubaine pour les enseignants de ces classes à quelques semaines des grandes vacances...Et si leur retraite était proportionnelle au nombre de jours travaillés sur la période Covid...?