1er forum de la NUPES en Haute-Loire : débats, convivialité et conférence

ven 04/11/2022 - 18:00 , Mise à jour le 04/11/2022 à 18:00

Jeudi 3 novembre, les militants départementaux de la NUPES ont organisé le premier forum de cette formation politique, ouvert à toutes et à tous. Créée lors des dernières législatives, cette organisation est le fruit d'une alliance entre partis politiques et groupes de citoyens (groupes d'actions) ancrées à gauche, mettant en avant une politique de rupture dans les domaines sociaux, environnementaux et démocratiques.

Des tables rondes thématiques (retraites et pouvoir d'achat, 6e République, santé et services publics, initiatives locales, luttes environnementales) ont invité la quarantaine de participants à échanger sur des propositions issues du programme de la NUPES édité au printemps dernier

Ils ont réfléchi aussi à des actions locales à engager pour les promouvoir, pour les revendiquer. Les règles d'or : le respect des avis des uns et des autres, et des modalités (maître du temps, modérateur) permettant à toutes et à tous de s'exprimer sans leadership. "ici, il n'y a pas de chef !"

Ce fut l'occasion d'approfondir certains sujets particulièrement sensibles en Haute-Loire comme l'accès aux soins, les déplacements, la précarité... Le fruit de ces travaux sera par la suite diffusé à l'ensemble des citoyens désireux de s'impliquer dans la NUPES.

Dans un second temps, un moment de convivialité sous forme d'auberge espagnole a permis de recharger les batteries dans la bonne humeur mais aussi et surtout à apprendre à se connaître pour des citoyens d'horizons et de localités diverses sur l'ensemble de la Haute-Loire.

Photo par DR

Une soirée de travail pleine d'énergie

Enfin, une conférence est venu clore les travaux au sein d'une assemblée plus étoffé. Julien Guérin a livré un exposé sur la vie de Jean Jaurès, homme politique marquant de la période précédent la 1ere guerre mondiale. "Ce fut la première victime du conflit en quelque sorte".

Engagé au sein du parlement national de la NUPES et membre de La France Insoumise, ce professeur d'histoire en région parisienne, originaire du département, a tissé des parallèles avec la situation actuelle. Galvanisés par cette soirée de travail, les militants présents ont assuré vouloir réitérer de tels moments, en variant les formats et pourquoi pas les lieux.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire