1,3M€ pour un nouveau parking relais au Puy

mar 24/12/2019 - 15:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

La future réalisation de ce nouvel aménagement est possible grâce à l'acquisition par la Ville du Puy d'un terrain privé de 1 650m², estimé à 140 000 euros mais acheté 180 000 euros.
En octobre 2018, ce prix d'achat avait d'ailleurs fait débat lors d'un conseil municipal. Trois élus de la majorité s'étaient abstenus sur ce dossier dont Jacques Labrosse arguant que le coût d'achat était "25% au-dessus du prix des domaines, ce n'est pas une habitude à prendre." Didier Allibert, conseiller municipal de l'opposition avait quant à lui affirmé : "Pour moi, il vaut zéro euro ou un euro symbolique !", rappelant que du perchlorétylène, entre autres produits chimiques, avait été entreposé sur ce terrain.

>> A lire : Parking relais : bientôt 150 places de plus aux abords du Puy

La transaction validée, l'Agglo du Puy a pris le dossier en main pour que puisse être créé ce parking de plus de 100 places, avec un étage pourquoi pas. L'étude qui sera réalisée dans le courant 2020 devra déterminer si la configuration du terrain le permet. En tout cas, le projet tel qu'il a été présenté lors du dernier conseil de la communauté d'agglomération du Puy (le 12 décembre 2019) devrait permettre la requalification d'un site aujourd’hui en friche avec "une forte approche environnementale et une intégration paysagère qui vise à conserver la végétation en place." Des bornes de recharge pour véhicules électriques seront installées sur ce parking relais ainsi que des stationnements sécurisés pour les vélos. Des navettes électriques et gratuites conduiront les usagers en centre-ville, en plus des lignes de bus classiques.

----Selon le schéma d'entrée et de sortie de ce futur parking relais, le carrefour de l'avenue Foch pourrait être réaménagé.-----Comme pour les trois autres parkings relais -- celui du Pôle intermodal qui s'étend de part et d'autre de la voie ferrée, d'Estroulhas et celui de Montredon -- l'objectif de cette opération qui s’adresse en particulier aux usagers pendulaires venus du sud de l’agglomération, est de réduire la place de la voiture en centre-ville. Le coût prévisionnel de ce chantier qui devrait débuter fin 2020-début 2021, est estimé à 1,320M€. L'Europe (FEDER) et l'Etat (DETR) seront sollicités à hauteur de 60 et 20%. Le reste à charge pour la collectivité sera alors de 264 000€.


(Le parking relais de la route de Montredon ne fait pas le plein. Photo prise le vendredi 20 décembre 2019.)

Cette fois-ci, lors du conseil d'agglo, les débats n'ont pas été houleux mais le maire de Chadrac, Gérard Convert, a tout de même fait entendre son inquiètude de voir ce nouvel aménagement vide comme celui de la route de Montredon ouvert en novembre dernier. Malgré leur gratuité, encore quelques semaines avant de s'aligner aux tarifs des autres parkings relais, les 98 places de stationnement situées tout près de l'hôpital Sainte-Marie ne sont que très peu utilisées, Jean-Paul Bringer l'admet. "C'est difficile de faire changer les habitudes et puis il y a peut-être un manque de communication." Mais le vice-président à l'agglo en charge de la mobilité ne désespère pas : "La situation était la même lors de l'ouverture du parking d'Estroulhas, aujourd'hui, il est complet."
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire