Vélos électriques : une accélération prévue au printemps 2019 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Vélos électriques : une accélération prévue au printemps 2019

Date : 02/10/2018 | Mise à jour : 02/10/2018 12:39
Partager

Le mercredi 6 juin 2018, une douzaine de vélos électriques entraient en piste sur l'agglo du Puy. Au printemps 2019, il y en aura quatre fois plus.

Menée entre le mois de juin et le mois d'août 2018, cette expérimentation axée sur la location de vélos électriques, huit à la boutique Tudip du Pôle d'échanges intermodal du Puy et quatre à la Maison de services au public de Craponne ; sur la base de 1 euro par jour, aurait donné "entière satisfaction", assurait Jean-Paul Bringer, vice-président de l’agglomération du Puy chargé des transports, le 19 septembre dernier, au coeur de la 17e édition de la Semaine européenne de la mobilité. A tel point que l'Agglo du Puy envisage d'ores et déjà d'agrandir sa flotte d'une quarantaine de vélos supplémentaires d'ici le printemps 2019.

Des infrastructures insuffisantes

Une très bonne nouvelle, mais le bassin du Puy reste en queue de peloton en ce qui concerne les infrastructures dédiées aux vélos électriques ou non d'ailleurs. Une critique qui est formulée depuis longtemps par les cyclistes et qui au mois de mai dernier avait été reprise par Sylvie Banoun, coordinatrice interministérielle pour le développement de la marche et l’usage du vélo, lors de sa visite au Puy-en-Velay : « Ce qui est frappant, visuellement, quand on arrive de l’extérieur, c’est qu’on a donné une vraie priorité aux voitures ». 

D’autres travaux sur les voies vertes

En 2019, d’autres travaux sont prévus sur les voies vertes au niveau de Genebret et de La Chartreuse, afin de raccorder l’ensemble de la voie verte de Genebret, la promenade de la Borne vers le viaduc des « 14 ponts », la promenade de la Borne et la promenade des deux rives de la Loire et le Pôle d'échanges intermodal. Le tout formant, à terme, un unique et grand réseau destiné à la mobilité douce.

"Des choses ont été faites"

Une problématique qui n'est pas ignorée par l'Agglo ni par la Ville du Puy dont Jean-Paul Bringer se fait le porte-parole : « Nous avons du retard sur les pistes, mais des choses ont été faites. Dernièrement, il y a trois kilomètres qui ont été mis en service entre le Pôle intermodal et Brives-Charensac. Les derniers travaux réalisés sur le boulevard Bertrand de Doue, ont été pensés avec une piste cyclable. Et le message de Michel Chapuis aujourd’hui est clair, chaque fois qu’il y a des travaux, il souhaite qu'on pense au stationnement et à la circulation des vélos. Alors certes, les extrêmes vont nous dire que ce n’est pas suffisant mais il faut bien commencer quelque part, et nous verrons dans quelques années."

Info pratique : les vélos électriques, comment en bénéficier ?

Il suffit de faire partie d'une des 73 communes de l'Agglo du Puy. Ensuite, rendez-vous sur le site web dédié et remplissez le formulaire. Il vous sera demandé trois pièces justificatives : une pièce d'identité, un justificatif de domicile et une attestation de responsabilité civile. On peut ensuite louer le vélo électrique en choisissant parmi deux formules : 7€ la semaine ou 30€ par mois. Une caution, fixée à 600€, est également exigée (mais non retirée). Notons que l'abonnement peut être pris en charge à 50 % par votre employeur si vous utilisez le vélo pour des trajets de votre lieu de résidence à votre lieu de travail.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteM le 4 octobre 2018 - 14h58
Pour plus de sécurité transportez votre vélo sur votre voiture !!!

Signaler un abus

img_journalisteGA le 4 octobre 2018 - 09h55
Aménager des voies cyclables est une obligation légale : « A l'occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l'exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d'aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation …"

Signaler un abus

img_journalisteJF le 2 octobre 2018 - 21h31
Il n'y a pas que les extrêmes qui vous disent que les infrastructures ne sont pas suffisantes... Une malheureuse bande cyclable avait été tracée à la hâte dans la montée du foirail de la place du quartier St Laurent et celle ci a disparu . Preuve de la motivation de nos élus locaux. Ce n'est pas de vélos de location dont ont besoin les ponôts, c'est d'infrastructures .

Signaler un abus