Vidéo : des vélos électriques publics sur l'agglo du Puy sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Vidéo : des vélos électriques publics sur l'agglo du Puy

Date : 06/06/2018 | Mise à jour : 15/01/2019 15:30
Partager

"Le Puy devient un plat pays !", s'amusent les élus au moment de présenter le vélo électrique en location sur l'agglo du Puy dès aujourd'hui, au prix d'un euro par jour.

"Ça peut paraître modeste mais c'est un premier départ", reconnaît le Président de l'agglo Michel Joubert, "on espère que ça va se développer".
Dès ce mercredi 6 juin 2018, huit vélos sont proposés à la location à la boutique Tudip du pole intermodal du Puy-en-Velay et quatre à Craponne, à la Maison de service au public.
Les élus se donnent six mois d'expérimentation avant de songer à davantage développer l'offre et le concept sur le territoire.

Comment en bénéficier ?

Il suffit de faire partie d'une des 73 communes de l'agglo du Puy. Ensuite, rendez-vous sur le site web dédié et remplissez le formulaire. Il vous sera demandé trois pièces justificatives : une pièce d'identité, un justificatif de domicile et une attestation de responsabilité civile.
On peut ensuite louer le vélo électrique en choisissant parmi deux formules : 7€ la semaine ou 30€ par mois. Une caution, fixée à 600€, est également exigée (mais non retirée). Notons que l'abonnement peut être pris en charge à 50 % par votre employeur si vous utilisez le vélo pour des trajets de votre lieu de résidence à votre lieu de travail.

Un service pour les trajets pendulaires en priorité

Jean-Paul Bringer est le vice-président chargé des transports à l'agglo du Puy. Est-ce que ce service répond à un besoin identifié par l'agglo ? Est-ce une DSP (délégation de service public) qui s'occupe des vélos électriques de l'agglo ?



Le vélo est sécurisé à l'aide d'un lourd et massif cadenas, qui est à la charge de l'usager, tout comme la recharge de la batterie, à brancher sur une alimentation secteur (câble fourni). Il faut également rendre le vélo propre, sous peine d'une amende de 10 €.

"La topographie du Puy rend l'usage du vélo compliqué mais l'évolution technique le permet aujourd'hui"

Les vélos mis en location ont une autonomie de 80 km environ en usage non intensif. On estime qu'en moyenne, un utilisateur de vélo électrique parcourt 12 km chaque jour, au lieu de 5 km pour un vélo classique. "La topographie du Puy rend l'usage du vélo compliqué", relève Jean-Paul Bringer, "mais l'évolution technique le permet aujourd'hui".
Selon les services de l'agglomération, le vélo est plus efficace en temps de déplacement car il faut aussi compter le temps pour aller chercher sa voiture, le temps pour se garer, sans parler des bouchons...


"Utiliser un vélo au Puy, c'est dangereux, voire très dangereux"

Le vélo électrique public fait donc son apparition au Puy-en-Velay et à Craponne-sur-Arzon ce mercredi 6 juin 2018. Les élus de l'agglo l'avaient décidé le jeudi 14 décembre, lors du dernier conseil communautaire de l'année.
Les élus d'opposition avaient d'ailleurs voté en faveur du projet même si leur chef de file, Laurent Johanny, avait ajouté un léger bémol dans le concert de louanges : "utiliser un vélo au Puy, c'est dangereux, voire très dangereux. La question qui se pose derrière, c'est celle des infrastructures. Quand on se retrouve sur une voie avec deux voitures des deux cotés du vélo, ça fait bizarre". La difficulté de circuler à vélo au Puy a également été soulignée par "Madame Vélo", Sylvie Banoun, coordinatrice interministérielle pour le développement de la marche et l’usage du vélo le mois dernier.

De nouvelles pistes cyclables dans les tuyaux

Reste en effet une question en suspens : celle des infrastructures, car les voies pour cyclistes ne sont pas légion au Puy, comme l'avait révélé Zoomdici en s'appuyant sur le baromètre des villes cyclables (le Puy obient 3,5 sur 10). La cité ponote se classe dernière de la grande Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le maire Michel Chapuis a assuré qu'il allait accompagner cette initiative avec la création de pistes cyclables, notamment une reliant le PEI (pole d'échange intermodal) à la place Michelet.
"On cherche le meilleur tracé", a-t-il ajouté, alors qu'une piste cyclable de 500 mètres, longeant le Boulevard bertrand de Doue, actuellement en travaux, verra le jour cet automne. "C'est une offre complémentaire", conclut Michel Chapuis, "l'agglo installe les vélos électriques, à nous de développer des pistes et de réaliser un réseau".


Maxime Pitavy




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteGA le 9 juin 2018 - 12h04
"La charrue avant les bœufs", les déplacements urbains en vélo encouragés avec cette proposition, mais pas encore de réel réseau cyclable !

Signaler un abus

img_journalistelb le 7 juin 2018 - 22h29
Si j'ai bien compris 8 vélos pour 50000 habitants !!!!!! je ne suis pas sur que ce soit le plus efficace pour développer ce mode de transport... Ca sens fortement l'incompétence ou le green watching !!!!!!! Si déjà on pouvait trouver des parking à vélo au Puy cela déjà plus efficace....

Signaler un abus

img_journalistePC le 7 juin 2018 - 09h54
Le Puy part de tellement bas (5ème plus mauvaise ville de France dans sa catégorie) que toute action de promotion du vélo comme mode de transport est bon à prendre. Le vélo est de loin de mode de transport le plus efficace en ville, le plus écologique, souvent le plus rapide. Bon pour la santé individuelle et collective. L'essayer c'est l'adopter.

Signaler un abus