Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Festival en Gévaudan : l’année des records !

Par maceo.cartal.3… dim 14/08/2022 - 17:00 , Mise à jour le 14/08/2022 à 17:00

Ce dimanche 14 août signe la dernière soirée du festival de musique celte de Saugues. Changement de site, records d’affluence, budget record, cette année marque en plus le 15e anniversaire du festival, pour édition tout aussi exceptionnelle. Voici un retour en images de la soirée pour le moins entraînante du samedi 13 août.

Voilà 15 ans que Saugues vibre chaque année au rythme des sonorités celtiques. Depuis 2007, le Festival en Gévaudan a grossi, et a su imposer son style unique et son énergie au milieu de la programmation altiligérienne. 

2022, l’année du changement

Des records et encore des records

« Cette année, c’est l’année des records », clame Thierry Bonnet. Record d’affluence, mais aussi record de budget avec plus de 300 000 € qui découlent du plus gros contrat que le festival n'ait jamais signé. C’est aussi un record en termes de bénévolat puisque plus de 180 bénévoles se sont relayés tout au long de ces quatre jours.

Logiquement impacté par la période du Covid, le festival fait partie de ceux qui ont su rebondir pour remonter encore plus fort qu’auparavant. La preuve, vendredi 12 août dernier, l’événement a attiré plus de 1 800 personnes sur le site, un nouveau record qui s’annonce très prometteur pour la suite, après une édition 2021 « light », pour reprendre les termes de Thierry Bonnet, limitée par les jauges, ou environ 800 personnes faisaient le déplacement chaque soir. 

Autrefois basé au marché couvert, le site du concert s’est déplacé sur le terrain municipal situé juste en dessous du Hall des sports. Un changement contraint, qui s’est transformé eu une force : « C’est un très beau site, avec 1 200 m² de chapiteau-concert, plus 600 m² d’espace buvette et restauration, avec des tonnelles pour que les gens puissent se restaurer confortablement », se félicite Thierry Bonnet, co-président du festival. 

Du rock à l’électro : la musique celtique dans toutes ses nuances

Et pour cette soirée du samedi l’ambiance est tout de suite montée au plus haut, avec le groupe The Sidh. Ce groupe italien, longtemps attendu par l’équipe organisatrice, mêlent parfaitement la musique électro très actuelle avec les sonorités celtes, notamment avec la cornemuse omniprésente. Un vrai bonheur, surtout pour la jeune génération. « C’est vraiment génial », « Mélanger la musique celtique, qui est un peu spécial on peut se le dire, avec l’électro, ça ouvre d’autres horizons », « La programmation est de mieux en mieux », nous dit un groupe de jeunes adultes, habitués du festival. La fosse danse, saute, crie, et des « C’est déjà fini ? » se font entendre.

The Sidh envoyait une énergie impressionnante sur la scène de Saugues
The Sidh envoyait une énergie impressionnante sur la scène de Saugues Photo par M.Cartal

Après 1h15 de prestation digne de tous les sets actuels, c’est au tour du groupe argentin Triddana de mettre le feu sur scène avec un métal celtique des plus déjanté. Excellente surprise pour les festivaliers puisque Triddana a remplacé au pied levé Mago de Oz, qui annulé la semaine dernière pour des raisons de santé. Le groupe argentin, alors en tournée en Allemagne, a donc fait aller-retour spécialement pour se rendre à Saugues, qui constitue d’ailleurs son premier concert en France. Ici, pas de musique électronique, mais un bon et classique guitare-basse-batterie, accompagné bien-sûr d’une cornemuse. Autre style mais toujours une grosse ambiance sous le chapiteau, qui n’a pas désemplit.

The Sidh envoyait une énergie impressionnante sur la scène de Saugues
Triddana, un métal celtique aussi violent que plaisant ! Photo par M.Cartal

Ce dimanche soir, un invité exceptionnel se produira, le chanteur Amir. « On s’autorise à sortir des sentiers battus pour amener un nouveau public et à leur faire découvrir, et peut-être aussi à Amir, l’univers de la musique celte, explique Thierry Bonnet, mais que nos habitués se rassurent, nous restons toujours un festival de musique celtique ! »

Une telle longévité, ça se fête. L’organisation a marqué plusieurs coups durant le festival. Jeudi soir, tous les membres du premier bureau de 2007 sont montés sur scène. vendredi, le festival a décidé de mettre à l’honneur les bénévoles présents depuis le début. Puis, ce samedi, la volonté était de partagé cet anniversaire avec le public. Les membres du bureau actuel ont alors soufflé leurs 15 bougies sur un gâteau géant. « C’est aussi pour ça qu’on a voulu une programmation qui bouge pour samedi, pour que le public puisse vraiment être là pour fêter cet anniversaire avec nous », conclut Thierry Bonnet.

Tout le bureau de l'association a fêté les 15 ans du festival, sur scène, avec le public
Tout le bureau de l'association a fêté les 15 ans du festival, sur scène, avec le public Photo par M.Cartal