Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Mattéo Uggeri : "Je suis là pour faire de la politique au profit des concitoyens"

Par nicolas@zoomdici.com ven 08/04/2022 - 23:00 , Mise à jour le 08/04/2022 à 23:00

Matteo Uggeri, 16 ans, sangerminois et plus jeune référent politique de France. Cet étudiant en classe de seconde au lycée Simone Weil au Puy connaît plus la politique que la plupart des gens ayant deux fois son âge. Portait d’un jeune (pas) comme les autres.

Il écoute Queen, Elton Jones, les Rolling Stones ou encore les Beatles. Il joue deux heures de guitare par semaine avec un prof. Il fait du tennis et aime le foot. Un ado, quoi. À une nuance prés. Mattéo Uggeri, scolarisé en classe de seconde au lycée ponot Simone Weil, s’avère être aussi le plus jeune référent politique tous partis confondus de l’Hexagone.

Du haut de ses 16 ans, il connaît l’ensemble des programmes politiques des candidats en lice pour l’élection présidentielle 2022. Rien ne lui échappe. Les propositions budgétaires, les politiques sur le sujet de l’immigration, les projets de réformes sur l’hôpital, l’Éducation nationale ou les retraites...Tombé dans la marmite de la politique il y a déjà 4 ans, le jeune passionné a été nommé il y a trois semaines référent de l’association des Jeunes Avec Macron (JAM) de la Haute-Loire.

Zoomdici : Déjà, qu'est-ce qu'un référent politique ?

Mattéo Uggeri : "Dans le cadre de l’association des JAM 43, c’est quelqu’un qui fait remonter les demandes et les questions des membres locaux à l’association nationale pour leur apporter ensuite des réponses. Je coordonne aussi les actions de l’asso qui se fait sur le terrain comme les conférences, les meetings ou encore les opérations de tractage."

Zoomdici : Pouvez-vous nous expliquer la genèse de cette passion pour la politique ?

Mattéo Uggeri : "C’est vrai que, par rapport aux gens de mon âge, il est rare de s’intéresser autant à ce domaine. Depuis tout petit, j’ai toujours préféré rester avec les adultes pour comprendre leurs discussions, comprendre de quoi ils parlaient, saisir le fond de leurs sujets. Mes parents n’ont pourtant jamais été très engagés dans la politique mais j’ai compris son importance. Plus je grandis, plus je pense que nous sommes confrontés à de graves dangers notamment avec la montée des extrêmes droites et gauches. Et il faut réagir en ce sens".

"Je suis là pour servir mon pays. Je me suis engagé pour ce que je crois être juste. Et je pense que là, il y a urgence. Je suis là pour remplir pleinement ma mission de référent politique avec Macron". Mattéo Uggeri

Zoomdici : Que pensent vos amis de cet ardent dévouement ?

Mattéo Uggeri : "Mes copains s’intéressent à autres choses, c’est vrai. Mais la politique n’est pas mon seul centre d’intérêt. Et comme mes amis, je fais des activités plus « classiques » comme aller au cinéma, écouter de la musique et commenter des matchs de foot. Je ne me vante pas de ma passion. C’est une fierté de m’engager ainsi pour mon pays. Mais encore une fois, je suis un garçon et un élève comme les autres."

Zoomdici : Le lycée, les copains, la politique… Comment structurez-vous vos intenses journées ?

Mattéo Uggeri : "Elles sont divisées en deux. Il y a mon travail de lycéen et mon travail de référent politique. Toutefois, je m’oblige toujours à garder un moment libre comme mon cours de guitare une fois par semaine. Et je lis beaucoup ! Je n’apprends pas la politique sur BFMTV mais en dévorant des livres qui vont parler d’un même sujet avec des points de vues différents. Ceci, afin d’avoir une vision claire de chaque sujet."

« Il faut faire un choix quitte à voter blanc. En Russie, ils ne peuvent faire ce choix. Nous, on peut. Alors on doit voter ». Mattéo Uggeri

Zoomdici : À l’âge de 16 ans, que pensez-vous du désintérêt galopant des citoyens français pour la politique ?

Mattéo Uggeri : "Les taux d’abstention constatés sur toutes les élections me terrifient. Pour l’élection présidentielle 2022, un sondage indique que près d’un tiers des Français n’ira pas voter ! C’est dramatique pour la démocratie ! Nous sommes dans un pays où nous pouvons avoir le choix et certains s’en détournent tout en critiquant. On doit pouvoir se retrouver dans une partie de programme d’un candidat quel qu’il soit. Moi-même, je ne me retrouve pas dans tout Emmanuel Macron. Mais il y a une ligne directrice qui est claire et qui me semble le plus coller à ma vision politique. N’importe qui peut adhérer à telle ou telle idée. L’important, c’est de voter".

Zoomdici : Et pour ce qui est de la défiance de beaucoup envers les responsables politiques ?

Mattéo Uggeri : "La confiance envers les politiciens est en train de se fragiliser toujours plus, je l’admets totalement. Il y a un effort à faire de la part des responsables politiques pour qu’ils mettent en application les promesses qu’ils font aux concitoyens. Et il y a aussi un effort à faire de la part des gens pour s’intéresser plus intensément aux décisions politiques. Les politiciens doivent être plus à l’écoute de la population, chose qui n’a pas été faite depuis plusieurs années maintenant".

"Laurent Wauquiez est une personnalité éminemment respectable de par ses actions publiques dans le département. Mais il est clair qu’il fait preuve de dérives très importantes concernant l’exercice de son influence sur le territoire ainsi qu’un gros problème de transparence de ses décisions". Mattéo Uggeri

Zoomdici : Les politiques sont très souvent critiqués. N’avez-vous pas peur de ce genre de réactions ?

Mattéo Uggeri : "J’en suis conscient. Il va certainement y avoir des moments difficiles et de doute. Je pense que dans ces moments-là, il faut se raccrocher à ce qu’on fait et à pourquoi on le fait. Il ne faut pas que les critiques me détournent de ma mission. Je suis là pour servir mon pays et pour servir les gens. Je suis là pour faire de la politique au profit des concitoyens. C’est tout."

Zoomdici : Quels sont vos pronostics pour le second tour de la présidentielle 2022 ?

Mattéo Uggeri : "En temps normal, je ne m’étale jamais sur ce genre de question. Mais je dois vous dire que je suis très inquiet. Un sondage publié mercredi 30 mars indique qu’Emmanuel Macron sera face à Marine Le Pen avec respectivement 52 % des voix pour le président sortant et 48 % pour le parti d’extrême droite. Le frontière est ainsi très mince, trop mince ! Marine Le Pen peut, potentiellement, devenir la Présidente de la République française. Et ça, ça me fait vraiment peur !"

Zoomdici : Comment voyez-vous votre avenir professionnel ?

Mattéo Uggeri : "Cela ne vous a pas échappé mais j’aimerais beaucoup suivre des études de sciences politiques même si ce n’est pas une fin en soi. J’ai des résultats scolaires plutôt très bons. Je pourrais aussi me pencher du côté d’une faculté de Droit ou d’une école de journaliste politique. Je ne ferme aucune porte sur mon avenir professionnel".