Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Lantriac : la désertification médicale monte sur les planches

mar 15/03/2022 - 15:00 , Mise à jour le 15/03/2022 à 15:00

Depuis l’été 2021, la Compagnie du Petit Atelier parcourt les scènes de la Haute-Loire pour sensibiliser, avec poésie, légèreté et gravité, les spectateurs, citoyens et acteurs publics à la désertification médicale de nos campagnes.     
Vingtième date ce vendredi 11 mars 2022 à Lantriac, après notamment Le Puy-en-Velay (au théâtre du Mayapo), Venteuges et St Germain Laprade, Fractures nous a offert un voyage émouvant vers un monde qui disparaît peu à peu.

Trois comédiens se partagent ici avec brio la scène de cette satire burlesque : Christophe Huet, Stéphane Courtial et Patrick Bourret, lui-même ancien médecin rural durant de nombreuses années dans le bassin de Saugues.

« Journal d’un médecin de campagne »

A la manière du héros religieux de Bernanos, désabusé par les premières années de son ministère dans sa petite paroisse, le médecin de Fractures nous partage son quotidien et la fatigue qui en découle. Ancien médecin de campagne, « ayant vissé sa plaque en ville » pour préserver sa santé, le praticien nous livre ainsi de touchantes anecdotes sur fond de nostalgie d’une époque disparue. Ses mésaventures sont drôles, cruelles, souvent bouleversantes, entre solitude des paysans, abandon des anciens et déshumanisation progressive de la médecine.   

« Plus de médecin, c’est plus de pharmacie, plus de bar, plus d’école… c’est comme les dominos : il y en a un qui tombe et tout le reste suit… »

Satire burlesque d’une société déclinante, la comédie Fractures est un délicieux prétexte pour promener le spectateur dans l’espace-temps et le questionner plus généralement sur l’avenir des services publics dans nos territoires ruraux.    
Une facétie qui rejoint la triste réalité de notre territoire qui fait partie, selon le ministère des solidarités et de la santé, de la vingtaine de départements français qui compte le plus de communes classées en « désert médical ».

« Une fable qui rejoint la réalité des campagnes enclavées de Haute-Loire »

Prochaines dates :

3 juin 2022 : Alleyras
Octobre 2022 : Saint Julien Chapteuil / Le Monastier sur Gazeille

Le public s’identifie instantanément à cette poignante évocation de la vie rurale. C’est le cas notamment d’Yves, 62 ans, de Lapte qui « se reconnaît dans cet ancien monde qui file entre nos doigts » et qui souhaite « faire rejouer le spectacle dans sa commune où un médecin spécialiste est récemment parti ». Pour Magali, 45 ans de Lantriac, « le spectacle décrit avec humour et sans concession la dure réalité d’un milieu médical » dans lequel elle travaille aujourd’hui. D’anciens patients de l’acteur principal, comme Gabriel et Henriette, 77 et 74 ans du Puy-en-Velay, témoignent enfin que « la fable rejoint ici la réalité de nombreuses campagnes enclavées de Haute-Loire ».
Dans « une société où le facteur ne s’arrête plus et où le médecin ne se déplace plus », le Petit Atelier nous interroge avec émotion sur le rapport au progrès et fait de son spectacle un mortier qui comble les Fractures.

Nicolas Terme