Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

La gauche verte debout contre les candidatures xénophobes

Par nicolas@zoomdici.com jeu 24/02/2022 - 12:00 , Mise à jour le 24/02/2022 à 12:00

Alors que l'élection présidentielle arrive à grand pas, les langues s'échauffent autour du sujet. Les conseillers municipaux du Puy de la gauche sociale et écologiste "En vert et pour tous, Le Puy en commun" partagent une satire à l'attention du Rassemblement National de Marine Le Pen et surtout du Mouvement Reconquête d'Eric Zemmour.

Ci-dessous, le communiqué d'"En vert et pour tous, Le Puy en commun", co-signé par Laurent Johanny, Celline Gacon, Fabien Surrel, Michel Chaumet et l'association Déclic Citoyen :

"Contre les candidatures xénophobes : s’indigner et voter !"

"Alors que le bruit des bottes se fait entendre en Europe, la campagne présidentielle française s’englue dans des considérations dangereuses de haine des autres. Quand deux candidats d’extrême-droite jouent à celui qui sortira les propos les plus indignes, d’autres reprennent leurs théories tantôt négationnistes, tantôt complotistes, toujours inhumaines.

Participer au scrutin présidentiel des 10 et 24 avril prochains relève d’un droit fondamental : celui de voter. Face aux extrémistes aux portes du pouvoir, nous appelons à la mobilisation dans les urnes : voter pour un projet quel qu’il soit c’est aussi affaiblir les camps de la haine. Nous appelons massivement les citoyennes et les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales (ou à vérifier leur inscription) avant le 4 mars en s’adressant au service électoral de leur mairie ou sur internet service-public.fr.

En tant que citoyens de la gauche et de l’écologie, jamais nous ne nous résignerons à la banalisation de propos racistes, xénophobes, antisémites, misogynes. En 2002, les Français descendaient par millions dans les rues pour protester contre l’arrivée de Le Pen père au 2nd tour d’une élection présidentielle.

20 ans après, force est de constater que les politiques menées ont renforcé l’abstention, les inégalités criantes, les peurs, les replis identitaires qui nourrissent ces funestes candidatures. Pour nous, ces dernières sont étrangères à la République.

"Jamais nous n’accepterons que notre histoire soit révisée par des négationnistes. Jamais nous ne tolérerons que les débats démocratiques soient accaparés par des attiseurs de haine".

"Il répète à l’envi que Pétain aurait sauvé les Juifs : peut-on encore s’autoriser à hurler contre de tels propos ?"

Jeudi 24 février, sur le bassin du Puy-en-Velay, est annoncée une réunion publique d’un impétrant à la Présidence, condamné pour des propos racistes. Agitateur de la sphère fascisante, soutenu par des nazis, ce Monsieur en appelle à la guerre civile, trahit notre histoire et se révèle clairement négationniste. Il répète à l’envi que Pétain aurait sauvé les Juifs : peut-on encore s’autoriser à hurler contre de tels propos ? Oui et mille fois oui ! Sa candidature n’est pas « normale » pour une République dans laquelle résonnent « liberté, égalité, fraternité, laïcité ».

Toutes les valeurs qui nous animent comme celles qui sont si profondément ancrées en Haute-Loire : tolérance, accueil, solidarité, toutes nous poussent à protester contre cette réunion : ne cédons pas la place publique à de tels affronts".