Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Cinéma d’Yssingeaux : une fréquentation supérieure à la tendance nationale en 2021...

Par . . mer 12/01/2022 - 17:00 , Mise à jour le 12/01/2022 à 17:00

… Mais le retard est encore loin d’être rattrapé par rapport à l’avant crise sanitaire. Le Top 10 yssingelais comprend quatre productions françaises parmi les blockbusters.

Le Ciné-Grenette d'Yssingeaux a fait ses totaux pour l’année écoulée. « Les chiffres de 2021 sont supérieurs à la tendance nationale », se réjouit Jérémie Pandraud, responsable de la programmation et de la projection de la salle municipale. Le cinéma yssingelais a enregistré 20 961 entrées (contre 13 156 en 2020), soit une augmentation de 60 % (contre 47% au national*). « Mais logiquement un repli de 54% par rapport à 2019 avec 38 349 entrées conforme à la tendance nationale », ajoute-t-il.

Top 10 : Le Box-office Yssingelais 2021

Spider-Man : No Way Home : 1248 entrées
Les Bodin's en Thaïlande : 1052 entrées
Kaamelott premier volet : 1024 entrées
Les Tuche 4 : 683 entrées
007 mourir peut attendre : 683 entrées
Eiffel : 658 entrées
Encanto : 649 entrées
Tous en scène 2 : 617 entrées
Fast and furious 9 : 606 entrées
Pierre lapin 2 : 521 entrées

Pour rappel, le cinéma a dû fermer en raison de la crise sanitaire le 30 octobre 2020. Il a rouvert le 19 mai 2021 avec couvre-feu à 21h et une jauge limitée à 35 % de l'effectif de la salle.
Ensuite, le couvre-feu a été repoussé à 23h le 9 juin avec une jauge à 65 %. Le couvre-feu a été levé le 20 juin, marquant la fin des limites de jauge et la mise en œuvre du pass sanitaire obligatoire.

Sur le plan national, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a livré ses estimations d’entrées pour 2021, entre la réouverture des salles le 19 mai et la dernière semaine d’exploitation de décembre. L’exercice affiche une nette hausse par rapport au précédent, en dépit des contraintes imposées par la crise sanitaire. Le niveau reste toutefois logiquement inférieur à une année pré-pandémie.

Durant leur période d’activité, soit du 19 mai au 31 décembre 2021, les salles françaises ont enregistré 96 millions d’entrées, selon les projections du CNC, soit *une hausse de 47% par rapport à 2020, année également marquée par une période de fermeture (160 jours, en deux temps, contre 138 en 2021).
 
"La dynamique de reprise s’est accentuée en fin d’année", selon le Centre, qui recense ainsi 20,43 millions d’entrées sur le mois de décembre, soit un niveau "proche de la normale" – décembre 2019 pointait à 22,68 millions en 2019, et décembre 2018 à 21,5 millions. Une performance mensuelle surtout portée par les bons résultats de locomotives, françaises comme américaines, au premier rang desquelles « Spider-Man : No Way Home ». Pour autant, le marché hexagonal reste nettement inférieur à celui des années pré-Covid et accuse un repli de 55% par rapport à 2019.