Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Du sang, bon sang !

Par nicolas@zoomdici.com mar 11/01/2022 - 06:30 , Mise à jour le 11/01/2022 à 06:30

Le constat partagé par l'Etablissement Français du Sang est clair : "les réserves de sang sont actuellement très faibles !". Devant des stocks gravement anémiés, la structure appelle désespérément aux dons. Qui que ce soit apte à offrir un peu de ce trésor de vie est appelé à se retrouver à la salle Jeanne d'Arc au Puy-en-Velay, ce jeudi 13 janvier de 8h30 à 11h30. 

"En raison du contexte sanitaire particulièrement dégradé, les réserves de sang sont actuellement très faibles ! Moins de 80 000 poches de sang sont aujourd’hui disponibles alors qu’il en faudrait 100 000 pour assurer un niveau de réserves confortable face aux besoins des malades". À travers un communiqué, l'Etablissement Français du Sang (EFS) souligne à quel point l'heure est sombre sur le sujet.

"Les patients ont toujours besoin de transfusions et tous, nous devons maintenir un niveau de prélèvement suffisant pour garantir leur soin. Dans le contexte sanitaire actuel marqué par une faible fréquentation des collectes, l’EFS rappelle, en ce début d’année, que la mobilisation pour le don de sang est plus que jamais capitale !" 

Chaque année, un million de malades sont soignés grâce aux dons du sang

"Aujourd'hui, rien ne remplace le sang humain"

Seulement dix minutes suffisent pour contribuer à sauver des vies. "Avec une poche, on peut soigner trois personnes, explique Nathalie Delemer, responsable de prélèvement. À partir du sang total, on récupère du plasma, des globules rouges et des plaquettes". Elle ajoute : "Aujourd'hui, rien ne remplace le sang humain. Et malheureusement, les produits sanguins ont une durée de vie limitée dans le temps. Les plaquettes, par exemple, se périment à 7 jours, 42 jours pour les globules rouges. D'où l'importance de donner régulièrement et tout au long de l'année".

Qui peut donner son sang ? Toute personne âgée de 18 à 70 ans, qui pèse plus de 50 kg et qui est reconnue apte suite à l’entretien "prédon". Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an, les femmes jusqu’à 4 fois.

Infos pratiques

Don du sang, jeudi 13 janvier (8h30-11h30) à la salle Jeanne d'Arc au Puy-en-Velay.
Pour faciliter votre don, vous pouvez prendre rendez-vous ICI.

"Donner une première fois son sang, c'est bien. Revenir, c'est encore mieux".

L'EFS de l'hôpital Emile-Roux souligne encore : "10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour de l’année pour répondre aux besoins des patients. Qu’il s’agisse de personnes atteintes de cancer, de maladies chroniques ou encore subissant des hémorragies comme lors d'accouchements, d'accidents et de chirurgies, l’EFS relève un véritable défi quotidien pour permettre de soigner chaque personne en attente de transfusion !"

Nathalie Delemer insiste : "Donner une première fois son sang, c'est bien. Revenir, c'est encore mieux". Pour cela, les équipes de l’EFS et de l’Association pour le Don de Sang Bénévole du Puy-en-Velay, avec le soutien de la ville du Puy-en-Velay, accueillent tous les donneurs nouveaux et aguerris à la salle Jeanne d'Arc, jeudi 13 janvier, dès 8h30 jusqu'à 11h30.

Le périple d'une poche de sang

Au fait, que devient le sang confié aux structures en question ? Les poches identifiées sont analysées afin d'écarter tout risque pour le receveur. Les infections et maladies traquées sont, par exemple, le sida, les hépatites B et C, la maladie de Chagas ou encore le paludisme et la syphilis.

Une fois cette vérification indispensable, les éléments du sang seront séparés en plaquettes, globules rouges et plasma. Pourquoi ? Car n'est transfusé au patient que le composant dont il a besoin. Ils seront alors conservés précieusement selon leur type et le groupe sanguin. Les produits sanguins rejoignent ensuite les centres de distribution qui seront délivrés sur demande aux hôpitaux.

Le pass sanitaire pas obligatoire pour donner son sang

L'EFS rappelle que toutes les mesures de précaution sont mises en œuvre sur les collectes de sang afin d'éviter les risques de transmission du virus avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciations et d’hygiène renforcées. Les personnes ayant présenté des symptômes de Covid doivent attendre 14 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang. Le pass sanitaire n’est pas demandé pour donner son sang.