Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Vague de douceur : Le Puy fait partie des records battus

Par annabel@zoomdici.com mar 04/01/2022 - 11:18 , Mise à jour le 04/01/2022 à 11:18

Avec des températures d'environ 10°C au-dessus des moyennes de saison, la période du réveillon et du Nouvel An a vu une semaine entière de temps printanier qualifié d'anomalie par les météorologistes.

De nombreux records de douceur ont été battus en France entre le 28 décembre 2021 et le 1er janvier 2022. Le pays n'avait jamais connu une période des fêtes aussi douce depuis le début des relevés, il y a 74 ans (en 1947) d’après Meteo-villes.com.
Le site liste Le Puy-en-Velay parmi les communes où des records ont été battus : 18,8°C relevés (voir ci-dessous ; et passons sur la localisation erronée du Puy en Lozère, vu de Paris visiblement c'est bonnet blanc et blanc bonnet). On a d'ailleurs vu des baigneurs fêter la Nouvelle année dans les eaux du lac du Bouchet. Une scène traditionnelle mais rendue plus supportable par des températures d'environ 10°C au-dessus des moyennes de saison.

En été, ça aurait été la canicule

En cause : un anticyclone aux racines subtropicales qui a soufflé un air chaud en provenance du nord-ouest de l'Afrique et des Canaries. Le thermomètre a même dépassé les 26°C dans les Pyrénées-Atlantiques le jour du Nouvel An.
"De plus, cette impressionnante anomalie s'est étalée sur une semaine entière, renforçant son caractère exceptionnel !" s'exclame le site Meteo-villes.com créé par le météorologiste sur BFMTV Guillaume Séchet qui ajoute qu' "en été, une telle situation aurait donné lieu à un épisode caniculaire de grande ampleur" car les températures restaient élevées la nuit également.

> Pour en savoir plus cliquer sur le lien :

 

Quant au taux d'ensoleillement, il a augmenté de 49% au Puy en décembre par rapport aux moyennes. C'est la 3e marche du podium français.

Photo par Meteo-villes.com

Après cette vague de douceur, le froid fait son grand retour dès ce mercredi 5 janvier en Haute-Loire. Le mercure ne dépassera pas -2 à 2°C pour les maximales sous les éclaircies et un vent du Nord jusqu'à 65 km/h vers Pradelles.

Le météorologiste amateur local Vincent Rodier vous livre ses prévisions pour la semaine :