Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

La Grande Boucle 2022 sillonnera les routes de la Haute-Loire

Par olivier jeu 14/10/2021 - 14:30 , Mise à jour le 14/10/2021 à 14:30

On l'attendait depuis quelques mois. Les organisateurs du Tour de France ont présenté le parcours détaillé de la Grande Boucle ce jeudi 14 octobre.

La treizième étape s'élancera du stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne et rejoindra Mende pour une course au profil accidenté favorable aux baroudeurs et aux longues échappées.

Vingt-et-une étapes du 1er au 24 juillet. Un départ de Copenhague et un petit tour dans l'Est de la France avant d'attaquer les Alpes, la Suisse, de revenir vers le Sud par Saint-Etienne et Mende avant de poursuivre par les Pyrénées et de rejoindre Paris. Cette Grande Boucle, la 109 ème, est certainement un parcours pour costauds. Il n'y avait qu'à voir les têtes des Van der Poel, Van Aert ou Alaphilippe, présents lors de la cérémonie de présentation à Paris, pour s'en convaincre.

"Il n'y aura pas de petite étape"

"Cette édition est délibérément dessinée pour ce Trio magique" explique Christian Prudhomme. "Les favoris seront au coude à coude dès les premiers jours. Il n'y aura pas de petite étape." poursuit-il. Une phrase qui, nous l'espérons s'appliquera plus particulièrement à celle qui parcourra notre département.

On savait déjà que Saint-Etienne accueillerait le Tour pour une arrivée et un départ l'été prochain. La capitale du cycle sera ainsi mise à l'honneur pour la 24ème fois de son histoire, la troisième depuis 2014. A chaque fois, elle est ville-étape. Cette année-ci, les coureurs partiront de Bourg d'Oisans le vendredi 15 juillet et l'arrivée aura lieu le soir à Saint-Etienne.

 Saint-Etienne - Mende sera logiquement dévolue aux baroudeurs

Le départ du stade Geoffroy-Guichard aura lieu le lendemain, samedi 16 juillet. On se dirigera vers Mende et bien sûr les coureurs sillonneront les routes de la Haute-Loire. De l'avis de tous les spécialistes, cette étape sera logiquement dévolue aux baroudeurs. Deux jours après la sortie des grandes batailles des Alpes et au lendemain d'un probable sprint massif à Saint-Etienne, cette treizième étape semble idéale pour les habitués des longues échappées. Sera-t-elle favorable à Romain Bardet, le natif de Brioude, si toutefois il s'aligne sur l'épreuve? Les paris sont ouverts.
Le Brivadois n’a pas participé au dernier Tour de France, préférant le Giro d'Italie et la Vuelta en Espagne. Mais sa nouvelle équipe DSM se montre intéressée par la prochaine édition. 

> Lire la réaction de Romain Bardet à l'annonce du parcours du Tour de France 2022

Des plateaux à 1200 mètres d'altitude puis la Croix Neuve

"La course évoluera sur des plateaux à 1200 mètres d'altitude avant d'entamer une plongée spectaculaire dans le Val d'Allier" a déclaré Christian Prudhomme, d'ASO. Précisant: " Nous ne ferons d'abord que monter et descendre sur de très belles routes. Après le Val d'Allier nous remonterons sur le plateau. Ce sera une étape pour baroudeurs. Pour un coup d'éclat, un coup de folie, pourquoi pas?" et il termine sa courte présentation en disant  : "Contrairement aux dernières années, nous arriverons à Mende par l'Est, mais la Croix Neuve, la montée Jalabert, sera comme chaque fois décisive."

Yssingeaux, Le Puy-en-Velay, Costaros, Langogne

Le parcours probable traversera notamment le territoire des communes de Firminy, Yssingeaux, Le Puy-en-Velay, Costaros, Langogne et Châteauneuf-de-Randon. Les temps de passage de la caravane publicitaire et des coureurs seront connus ultérieurement.

Sortie d'un contexte Covid qui a, pendant des mois, bouleversé le calendrier du cyclisme, gageons que le public et le spectacle seront au rendez-vous pour cet évènement tant attendu chez nous.