Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Une pause musicale et visuelle en dehors du temps

Par annabel@zoomdici.com sam 28/08/2021 - 08:47 , Mise à jour le 28/08/2021 à 08:47

C’est une première. Ce vendredi, le Festival de La Chaise-Dieu a proposé un concert pour illustrer en musique une exposition artistique. En l’occurrence l’exposition temporaire « Memento » du musée Crozatier du Puy. Ce samedi, un concert gratuit sera donné au kiosque du jardin Henri Vinay.

La salle du 2e étage du musée Crozatier du Puy-en-Velay était pleine, ce vendredi 27 août à 11 heure du matin. Les 60 places assises étaient toutes prises, à 6 ou 8 euros le billet sur réservation (gratuit pour les moins de 18 ans mais ils n’étaient pas légion). Des places de choix puisqu’ entourées d’œuvres d’art issues des collections du musée ponot et du FRAC (fonds régional d'art contemporain) Auvergne. Des œuvres qui  interrogent le sens du souvenir, de la mémoire face à la fugacité de l’existence et à la tragédie de l’oubli. L’exposition temporaire dévoile des pièces saisissantes, exceptionnellement sorties des réserves du musée. Leur confrontation avec des œuvres contemporaines évoque événements tragiques, fragilité du corps, relation à la culpabilité et à la victimisation, beauté de l’éphémère, entre fascination et répulsion pour ce qui, après nous, demeurera. Sur le côté, trois sopranos : Adèle Carlier, Marie Pitacut et Michiko Takahashi.

L'exposition temporaire « Memento » du musée Crozatier se poursuit jusqu'au 19 septembre.

Entre les Christs crucifiés et les piéta de la Renaissance, les regards intenses des rugbymen de l’ASM Clermont vous scrutent en version XXL : Aurélien Rougerie, Davit Zirakashvili ou encore Thomas Domingo, signés du photographe Pierre Gonnord. Face au public masqué et muni d’un pass sanitaire, deux musiciens de la compagnie Les Cris de Paris de Geoffroy Jourdain. Mathias Ferré à la viole gambe (instrument de musique à cordes et à frettes joué à l'aide d'un archet) et Romain Falik au théorbe, une sorte de grand luth. Leur répertoire : Stefano Landi, Tarquinio Merula et Giacomo Carissimi, compositeurs italiens du XVIIe s. Les textes étaient traduits pour l’auditoire sur les feuillets distribués à l’entrée. Une pause musicale et visuelle en dehors du temps.

> Voir la programmation complète du festival de La Chaise-Dieu

Parmi les bonus gratuits en plein air
Ce samedi 28 août, à 17 heures, le kiosque du jardin Henri-Vinay du Puy accueillera le traditionnel concert gratuit du festival casadéen. Il s’agit d’une sérénade de cuivres par le quatuor Epsilon et le quintette Magnifica. Puis à 18h30, projection du film Actéon (pastorale de Marc-Antoine Charpentier) à l’hôtel-Dieu, interprétée par les Cris de Paris, mise en scène Benjamin Lazar. L'accès à ces moments musicaux est soumis à la présentation d'un pass sanitaire valide.