Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Vorey : portes closes à Aquafolie…. mais de façon provisoire

Par nicolas@zoomdici.com mar 24/08/2021 - 06:00 , Mise à jour le 24/08/2021 à 06:00

Xavier Jouishomme, patron de la fameuse piscine voreysienne, a fermé les portes de son bassin depuis le 14 juillet jusqu’à la fin de saison. En cause ? Le pass sanitaire.

Quiconque souhaitait profiter de l’imposant bassin de 400 m² chauffé d’Aquafolie à Vorey a dû retourner chez lui ou dans une piscine des alentours. Accroché sur la porte d’entrée, un écriteau informe les clients de la complexité d’assurer un guichet ouvert, un dispositif de sécurité et un staff de surveillant de baignade complet alors que si peu de personnes détiennent encore un pass sanitaire complet. Ce dernier est devenu le sésame obligatoire pour nombre de structures accueillant du public comme les piscines publiques et privées.

« Il n’y a pas assez de gens encore vaccinés et aptes à le prouver »

« J’ai mis en place ce panneau d’information le 14 juillet, précise Xavier Jouishomme. Il mentionne la fermeture d’Aquafolie au public jusqu’au 25 août, date qui correspond à la fin de la saison. Selon moi, il n’y a pas assez de gens encore vaccinés et aptes à le prouver grâce à leur pass sanitaire pour que je puisse faire tourner la piscine comme en temps normal. » Néanmoins, celles et ceux venus jusque devant les grilles pour prendre connaissance de cette information ont pu voir et entendre des personnes évoluer dans les toboggans géants jaunes et bleus et des enfants rire aux éclats dans les trois pataugeoires en eau.

Pour contacter Aquafolie, c'est ici

Pour plus d'infos sur l'espace Aquafolie et le camping 4* Les Moulettes attenant, vous pouvez contacter le 04 71 03 70 48 ou vous rendre sur leur SITE.

« Je ne pouvais pas risquer de lourdes pertes financières en maintenant ouvert normalement »

Le maître des lieux est également le propriétaire du camping 4 étoiles Les Moulettes. Les 55 emplacements, ouverts en général du 1er mai au 15 septembre, offrent l’accès à la piscine d’Aquafolie.

« Contrairement aux piscines publiques qui accusent des déficits colossaux mais qui sont soutenus financièrement par les impôts et donc par les contribuables, mon espace est privé, mentionne Xavier Jouishomme. Aussi, je ne pouvais pas risquer de lourdes pertes financières en maintenant ouvert normalement. » Pour limiter au maximum les pots cassés, il choisit de réduire le contingent de son personnel en ne laissant que le minimum pour assurer la baignade aux seuls clients du camping. Hôtes à l’accueil, agents de sécurité et de secours, surveillants de baignade ou agents à la restauration n’ont donc pas été rappelés en renfort cette année.

Aquafolie, du public au privé

La piscine Aquafolie existe depuis plus de trois décennies. Dans sa première moitié d’existence, elle appartenait d’ailleurs à la Ville de Vorey-sur-Arzon. « Je l’ai rachetée il y a 15 ans, livre Xavier Jouishomme. Et je pense d’ailleurs que c’est la seule dans le département avec ce statut de structure privée offrant un tel espace et les mêmes services qu’une piscine publique à l’instar de celles de l’Agglomération du Puy-en-Velay. »

« D’ici là, une majorité des gens aura été vaccinée »

Contrairement aux piscines municipales où ce sont les impôts qui assurent le maintien, chaque frais et chaque rénovation sont puisés dans les propres deniers du patron voreyzien. « Les vestiaires ont été refaits à neuf et les toboggans vérifiés récemment, précise-t-il. Il faut faire des choix pour maintenir la tête hors de l’eau dans ce contexte sanitaire et économique inédit ». Xavier Jouishomme assure tout de même : « Il est certain qu’Aquafolie sera ouvert durant les mois de juillet et d’août en 2022. Car d’ici là, une majorité des gens aura été vaccinée et donc en possession de son pass sanitaire ».

 

  • Des restaurateurs aussi ferment temporairement faute de clients

À Brioude, c'est la Brasserie Le Petit Plus qui a préféré fermer faute de clients possédant un pass sanitaire.
La brasserie a perdu 70 % de son chiffre d’affaires :