Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Départementales : les réactions en Haute-Loire

Par . . lun 21/06/2021 - 11:55 , Mise à jour le 21/06/2021 à 11:55

(MAJ mardi 10h20). La droite comme la gauche déplorent la très forte abstention qui a marqué ce 1er tour. D’autant plus dans un département plutôt mobilisé habituellement. La droite ressort grande gagnante.

Lors de ces départementales, 12 binômes sur 19 sont élus dès le premier tour. Cela comprend les cinq duos qui étaient seuls en lice mais aussi le sortant divers gauche Raymond Abrial avec la nouvelle maire de Rosières Fanny Sabatier en Emblavez Meygal, les socialistes sortants Nicole Chassin et Pascal Gibelin face à l’extrême gauche à Sainte-Florine, le pays de Lafayette est remporté par la droite, tout comme les quatre cantons du Puy.

Sur le canton du Puy 3, la sortante de gauche Laure Villard, éliminée, a confié son inquiétude d’une droitisation de la politique du Département.

Cette défaite doit-elle être considérée comme une sanction du binôme sortant ?

Son co-listier Guy Chapelle, nouvellement maire de Saint-Germain Laprade, a réalisé un très bon score sur sa commune, ce qui corrobore l’hypothèse d’un avantage aux élus municipaux dans ces scrutins.

De son côté, Marie Agnès Petit, fait partie des élus seuls en lice sur le Haut Velay granitique. Celle qui brigue la présidence du Conseil départemental à la tête des troupes « Majorité départementale » en rappelle l’impact sur la vie quotidienne.

Elle estime que ces élections ont été escamotées.

Dimanche prochain, sept cantons sont à nouveau appelés aux urnes. C’est le cas d’Aurec, Bas-en-Basset, Brioude, Deux rivières et vallées, Gorges de l’Allier Gévaudan, Monistrol-sur-Loire et Yssingeaux.
 

  • Canton du Puy 3

Communiqué de Blandine Deleau, Gilles Delabre et leurs suppléants Valerie Bellut etDenis Clamens :
"Ce canton Le Puy 3 qui comprend Blavozy, Brives, une partie du Puy et St Germain, où la presse locale et les observateurs annonçaient un duel très serré et indécis, a été remporté par Gilles Delabre maire de Brives et Blandine Deleau, conseillère municipale à Saint-Germain sur le score de 62,27% contre 37,73% à nos adversaires.
Cet excellent résultat est le fruit d’un travail d’écoute et de proximité mené par une équipe soudée et solidaire composée de Valérie Bellut pour le Puy et Denis Clamens pour Blavozy.
Nous adressons nos chaleureux remerciements aux électeurs qui nous ont soutenus et nous ont témoigné leur confiance lors du scrutin de dimanche.
Nous nous engageons à être à l’écoute de tous les concitoyens de ce canton pour faire entendre leur voix au sein du Conseil Départemental
."

  • Canton du Pays de Lafayette

Communiqué de presse d’Annie Ricoux – Mikael Vacher et leur suppléants Isabelle Baufreton – Jean-Pierre (Peter) Vigier, élus dès le 1er tour :
« Œuvrons ensemble pour notre territoire »
« Annie Ricoux, Mikael Vacher, Isabelle Baufreton et Jean-Pierre (Peter) Vigier tiennent à remercier très chaleureusement les 2488 électeurs qui ont accordé leur confiance à l’équipe « Œuvrons ensemble pour notre territoire » dès le 1er tour, ce dimanche 20 juin.
Cette confiance massive, à hauteur de 71,05% les honore : c’est en rassemblant l’ensemble des forces vives locales que sera assuré le développement de la Haute-Loire.
Fidèles à leurs engagements et à leurs responsabilités, Annie Ricoux et Mikael Vacher, qui travailleront étroitement avec Isabelle Baufretonet avec le député Jean-Pierre Vigier, se mettent immédiatement au travail au sein de la majorité départementale.
Leurs priorités dans le cadre de ce mandat départemental sont très claires : l’accompagnement de tous les habitants dont les plus fragiles, le renforcement de l’attractivité de notre territoire, la mise en valeur des atouts touristiques du canton, et le développement durable.
Les élus restent à l’entière disposition de l’ensemble habitants du canton du Pays de Lafayette. 
»

  • Canton du Mézenc 

"L'ensemble de l'équipe, Philippe Delabre, Nathalie Rousset, Michel Arcis et Sandrine Odoul remercient chaleureusement l'ensemble des électeurs du canton du Mézenc qui se sont mobilisés pour cette élection départementale. Merci de la confiance que vous nous avez accordé.
Cette élection a été particulière dans un contexte sanitaire encore compliqué. Certes nous étions seuls candidats pour cette élection et nous pouvons nous en inquiéter, ceci démontre peut-être un désintérêt pour « la chose publique ». Ceci est bien dommageable pour la démocratie.
Nous regrettons les défaillances dans la distribution de nos documents de campagne qui devait être assurée par une société privée et nous nous en excusons auprès des électeurs.
Nous serons dignes de cette confiance, nous respecterons nos engagements, nous serons au service de la population et surtout proche de chaque citoyen. Nous défendrons notre canton auprès de l’assemblée départementale en bonne harmonie avec la majorité départementale à laquelle nous appartenons.
Notre nouveau grand canton mérite toute notre attention et notre énergie, soyez assurés que nous mettrons tout en œuvre pour qu’il vive le mieux possible
."

  • Pour le bureau de La fédération du PCF 43, Christiane Laidouni

"Les listes « Pour une Haute-Loire écologique et solidaire » qui présentaient des candidats (PCF- PS- GS- et citoyens engagés) dans 6 cantons (Monistrol- Ste Florine- les 4 cantons du Puy) remercient chaleureusement tous les électeurs qui ont voté pour elles, surtout dans cette situation d’abstention très élevée. Ils ont ainsi exprimé leur rejet d’une droite dominatrice qui règne depuis des décennies sur le département et leur espoir d’une véritable alternative à gauche. Face à des élus bien implantés, nos candidats ont réalisé des scores très honorables avec 29 % des voix en moyenne, après une campagne très difficile, dans un département très conservateur. Même si ces résultats restent insuffisants, les valeurs qu’ils défendent justice sociale, égalité, reconquête des services publics, respect de l’environnement, sont plus que jamais d’actualité !
Nous regrettons cette abstention record qui décrédibilise la vie politique, fausse les résultats, et révèle un profond malaise de la démocratie française. Certes l‘épidémie de covid, le manque total de lisibilité des listes aux alliances variables, la méconnaissance des enjeux de ces élections locales, expliquent cette désaffection des électeurs. Mais la défiance voire le désintérêt des électeurs pour la politique ne sont pas nouvelles ! Et le scandale des documents officiels non distribués dans les boîtes à lettres par l’entreprise privée Adrexo a fini d‘éloigner les citoyens des urnes.
Il faudra des réformes diverses, une autre façon de faire de la politique, pour renouer la confiance entre les citoyens et le monde politique.
Mais ces élections ne sont pas terminées, des candidats de nos listes sont encore en lice dans deux cantons (Monistrol et Deux rivières et vallées) ; nous appelons les électeurs de gauche à se mobiliser dimanche prochain pour montrer que l’espoir de gauche est toujours vivant en Haute Loire."

  • Le sénateur Laurent Duplomb (LR)

"Ces élections auront été marquées par une abstention très forte atteignant des sommets jamais égalés, hors référendum, dans l’histoire de notre Ve République. Je le déplore évidemment, mais je ne suis pas surpris. Le désintérêt des citoyens qui ne se sentent pas concernés par ces élections pourtant de proximité, a été à mon sens amplifié par plusieurs facteurs aggravants : 
Des dates d’élections plusieurs fois reportées, alors que la parfaite et exemplaire organisation des maires montre bien que tout aurait pu être fait dans d’excellentes conditions aux dates initialement prévues.
Une distribution chaotique et inadmissible des documents officiels de propagande électorale des candidats. Dans de nombreuses communes les électeurs n’ont reçu aucun document pourtant indispensable pour les informer de la tenue de ces élections et pour éclairer leur choix. Cette défaillance montre les limites du choix du gouvernement d’ouvrir comme à un marché aux bestiaux la distribution de ces documents essentiels dans cette période où les moyens de campagne étaient limités et où, au contraire, on aurait dû tout faire pour favoriser une bonne information. 
Quand on a fait du « quoi qu’il en coûte » son crédo, on ne lésine pas sur les moyens ! 

En ce qui concerne les résultats des Régionales, je ne peux que me réjouir de l’excellent score de Laurent Wauquiez qui atteint des niveaux exceptionnels dans beaucoup de communes. Cela montre que, lorsque le travail est fait, les électeurs sont reconnaissants. Quand la droite n’est pas complexée, elle performe. Cela a été démontré à l’échelle nationale sur ces élections. Je félicite toute l’équipe de Laurent Wauquiez pour ce très beau résultat du 1er tour. Je note par ailleurs que le plus mauvais score départemental de la liste LREM à l’échelle de la Région est celui de la Haute-Loire conduite par Cécile Gallien. La déroute de LREM entraine leur élimination au 2nd tour.

Les élections départementales ont conforté la Droite en donnant une large majorité à ses candidats. 12 binômes élus au 1er tour sur 19, c’est une très belle victoire pour l’assemblée départementale, avec le canton du Puy 3 repris à la gauche grâce à une excellente performance de Gilles Delabre et Blandine Deleau Ferret. On peut noter par ailleurs le fait qu’un seul binôme RN se soit présenté en Haute-Loire ce qui est unique en France et qui témoigne de l’importance de rester courageux et d’assumer des convictions fortes. Je félicite tous les candidats élus au 1er tour et adresse mon soutien à ceux qui ont été placés largement en tête des votes des électeurs mais qui se voient contraints de se représenter au 2nd tour comme l’équipe Valentin-Liogier  à Yssingeaux pour quelques voix, mais aussi à Monistrol sur Loire, Brioude, Aurec, Bas en Basset et sur le canton 2 rivières et vallées."

Les forces en présence au second tour :