Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

« À vélo même le goudron semble beau »

Par annabel@zoomdici.com lun 14/06/2021 - 12:00 , Mise à jour le 14/06/2021 à 12:00

Une centaine de personnes a participé à la Vélorution lancée par un collectif de citoyens au Puy-en-Velay ce samedi matin. Ils demandent des pistes cyclables sécurisées et continues pour un usage au quotidien en ville.

Une « Vélorution », comme son nom l’indique, c’est une révolution du vélo. Ces rassemblements ont lieu régulièrement dans de nombreuses villes. La dernière au Puy-en-Velay datait du 8 mars 2020, juste avant le confinement à l’initiative de l’élue municipale d’opposition Europe écologie les Verts Celline Gacon.

Ce samedi 12 juin, elle était également en première ligne aux côtés du collectif de citoyens apolitiques réclamant, dans la bonne humeur, plus d’aménagements cyclables sécurisés. Un autre élu a d’ailleurs tenu à participer au rassemblement : le nouveau maire de Vals-près-Le-Puy Laurent Bernard, suppléant de Michel Chapuis aux départementales, qui se déplace lui-aussi à vélo électrique loué à l’Agglo au quotidien. On aurait pu penser que les clubs de cyclisme du Puy auraient rejoint le mouvement. Certains de leurs membres faisaient peut-être partie du cortège mais aucun maillot de club n'était visible et très peu de vélo de route. En fait, la grande majorité des participants était des anonymes, notamment des familles. Comme ce papa, Maxime, qui nous a expliqué ses motivations.

La ville du Puy n’a-t-elle pas fait des progrès en la matière ces dernières années ?

Les automobilistes sont pourtant majoritaires au Puy…

Maxime aimerait véhiculer ses enfants à vélo en toute sécurité au Puy.
Maxime aimerait véhiculer ses enfants à vélo en toute sécurité au Puy. Photo par A. Walker Zoomdici

Quant à l’argument d’une ville qui ne serait pas faite pour les vélos à cause de son dénivelé, Celline Gacon le réfute : « Au Puy mis à part Taulhac, Guitard et une partie d’Espaly, tout se fait sans assistance électrique ».

« À vélo même le goudron semble beau », peut-on lire sur l’une des pancartes.

Le joyeux cortège, composé de nombreux petits vélos, parfois même des draisiennes sans pédales, s’est élancé pour un tour de ville le long du Breuil, par la rocade d’Aiguilhe, afin de revenir dans le centre par le faubourg Saint-Jean. Quelques passants les acclament à leur passage. Des automobilistes prennent leur mal en patience. Quelques voitures se faufilent entre les grappes de cyclistes. Certains observateurs s’offusquent de voir les cyclistes griller le feu rouge. Celline Gacon fait remarquer aux participants, qui l’ignorent pour beaucoup, qu’un minuscule panneau de signalisation installé sur certains feux tricolores leur accordent un « cédez le passage » au lieu du rouge. Un détail du code de la route largement méconnu. Il faut dire que nombreux sont ces panneaux à être recouverts d'autocollants et donc illisibles.

Certains feux tricolores accordent aux cyclistes un « cédez le passage » au lieu du rouge.
Certains feux tricolores accordent aux cyclistes un « cédez le passage » au lieu du rouge. Photo par A. Walker Zoomdici

On citera aussi ces petits panneaux autorisant les vélos à emprunter des rues en sens interdit comme celui-ci, place Cadelade.

Des panneaux autorisent les vélos à emprunter des rues en sens interdit.
Des panneaux autorisent les vélos à emprunter des rues en sens interdit. Photo par A. Walker Zoomdici

Après un tour de ville les participants se sont regroupés au jardin Henri Vinay pour constituer une association d’usagers du vélo au Puy. "Nous cherchons un nom (surprise adorable en vue)", rend compte Celline Gacon après coup. L'un des objectifs de l'association sera d’être affiliée à la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) afin d’être consultée par les institutions en cas d’aménagement et de réflexions sur le vélo, "ce qui manque cruellement au Puy", ne manque-t-elle pas de faire remarquer. L’idée d’ateliers, de sorties, de prêts de matériel (pour les voyages à vélo, quand les enfants grandissent…) a aussi été évoquée.

Une prochaine réunion aura lieu le dimanche 4 juillet à 17h30 au jardin Henri Vinay avec repli au gîte Le Vélo rouge (65 rue Pannessac) s’il pleut.

Contact : velorution.velay@gmail.com