Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

"Un moment de bien-être avec les animaux en cette période de frustration"

Par opaline.martraix jeu 27/05/2021 - 12:00 , Mise à jour le 27/05/2021 à 12:00

Regroupés autour de Delphie Bernu, les enfants de l'école privée Les Primevères de Coubon font appel à leurs sens pour découvrir les animaux de la ferme. Le jeudi 20 mai, lapins, vache et poules de la Ferme de la seconde chance étaient invités à l'école, pour une après-midi d'échange avec les enfants.

Lapins, moutons, poneys, poules… se sont invités à l’école élémentaire privée Les Primevères de Coubon dès le lundi 17 mai. Pendant une semaine, les enfants des différents niveaux ont ainsi profité du contact avec les animaux de la Ferme de la seconde chance, située au Brignon et fondée par Delphie Bernu. Des animaux qui sont pour la plupart des rescapés abandonnés, sauvés de l’abattoir ou de la maltraitance.

« Je m’étais jamais occupé de poules avant », Margot, élève de CM2.

Découvrir les chèvres le lundi, se balader à dos de poney le lendemain, soigner les poules et les lapins le jeudi, et enfin apprendre à tondre un mouton ; une semaine bien remplie pour les enfants de l’école Les Primevères. « Nous avons voulu faire plaisir aux enfants en cette période de frustration, et leur offrir un moment de bonheur à partager avec les animaux », livre la directrice de l’école Sophie Tuzet. Sous le regard attentif de la vache Princesse, des poules colorées et des petits rongeurs, les élèves ont pu assister le jeudi 20 mai à différentes animations sensorielles.

Delphie Bernu présente les différentes empreintes des animaux de la ferme. Photo par Opaline Martraix

« C’est une chance pour les enfants de pouvoir câliner ces animaux en cette période », affirme Sophie Tuzet. Amener les animaux de la Ferme de la seconde chance au contact des enfants, c’était une initiative importante pour Delphie Bernu. Pour certains enfants de l’école, le soin des lapins, vache et cochon-d’Inde c’est une première. « Je n’ai pas d’animaux chez moi et je ne me suis jamais occupé de poules ou de vaches avant », confie Gaby, 10 ans, élève de CM2.

Une sensibilisation au bien-être animal

Ces rencontres avec les différents animaux permettent un contact particulier avec des animaux sauvés et accueillis par la ferme de Delphie Bernu. Cela s’inscrit dans un projet scolaire particulier, né en septembre 2020, visant à favoriser le bien-être des enfants à l’école de Coubon. Un bien-être qui passe également par le fait de prendre soin de l’environnement et des autres êtres vivants. « J’ai déjà sauvé une chauve-souris qui n’arrivait plus à voler. Elle est guérie maintenant », témoigne Margot, en CM2 à l’école de Coubon.

« Les animaux qui ont été sauvés nous apportent beaucoup parce qu’ils nous remercient à leur façon et c'est super de travailler avec eux », Delphie Bernu.

Ce contact entre les enfants et les animaux des différentes espèces est essentiel pour Delphie Bernu. Mieux connaître les animaux et apprendre à les respecter, voilà les objectifs de la jeune femme grâce à sa ferme pédagogique, qui accueille actuellement une cinquantaine d’animaux.

Delphie Bernu et sa vache Princesse, recueillie à l'âge d'un mois. Photo par Opaline Martraix

 « Avant, on ne pensait pas forcément au bien-être animal donc pour faire évoluer les choses, il faut sensibiliser et éduquer les nouvelles générations », déclare Delphie Bernu. Des évolutions qu’elle remarque au sein du public découvrant ses animaux, bien que la Ferme de la seconde chance accepte encore régulièrement de nouveaux pensionnaires.