Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Haute-Loire : la décrue est entamée

Par . . mar 11/05/2021 - 06:21 , Mise à jour le 12/05/2021 à 04:00

La Haute-Loire sortira de la vigilance jaune inondations à 16h ce mardi. 

Dimanche, une pointe de vent à 109 km/h a été relevée à Chadrac selon Météo France.

Déjà le Haut-Allier est repassé en vert en cours de matinée. Côté Loire et ses affluents, l’eau continuait de monter à 10h. A Chadrac et Aiguilhe, le pic de crue a été atteint en milieu de matinée. A Bas-en-Basset, il devrait l’être en début d’après-midi. Au Chambon-sur-Lignon, la décrue est déjà amorcée. Entre minuit et la fin de matinée, les pompiers sont intervenus huit fois  en Haute-Loire, surtout pour des caves inondées.

Retour sur la situation mardi matin :

L'épisode pluvio-orageux a entrainé de très fortes précipitations, les cours d'eau ont gonflé rapidement pour atteindre et parfois dépasser la crue de 2013. Seul l’Ain est encore en vigilance orange aux pluies et inondations ce mardi. La Haute-Loire est en jaune, comme une grosse moitié de la France. Les cours d'eau sont à surveiller.

Il est tombé depuis lundi matin sur la Haute-Loire suivant les secteurs entre 80 et 130 mm en moyenne (125 mm au Chambon sur Lignon) avec une concentration des pluies qui a eu lieu ce lundi 10 mai entre 15 h et  21 h puis une reprise des précipitations en milieu de nuit.
Ce n'est que ce mardi matin que la zone de précipitations fortes se décalera alors vers l'est.

La Loire au niveau de 2013

Que ce soit à Goudet, à Chadrac ou à Vorey, les niveaux d'eau relevés ont dépassé la crue de 2013. On relevait 2,51 mètres à Goudet (contre 2,27 m en 2013), mais loin des crues de 2003, 3,68 mètres et surtout de 2008 5,16 mètres.
C'était sensiblement la même chose à Chadrac au pont du Monteil où à 6 heures le seuil était le même qu'en 2013.
Sur les affluents que ce soit sur le Ramel, la Laussone, ou la Gazeille les niveaux d'eau sont restés là aussi au niveau de 2013. Seule la Sumène a affiché un niveau plus important.
Ce ne sont pas toujours les cours d'eau comme la Loire qui sont les plus dangereux mais bien les petits cours d'eau qui peuvent gonfler très rapidement.
On se souvient de l'accident du Brignon en 2017 mais aussi de la crue de 1996 sur le Ramel à Yssingeaux. Ces deux événements avaient entrainé la mort de deux personnes emportées par les eaux.

Plus de pluie en 24 heures qu'en un mois

La moyenne de précipitations pour un mois de mai (à la station de référence Le Puy Loudes) est habituellement de 81 mm, un chiffre largement dépassé sur la quasi totalité des communes en quelques heures.
Le mois de mai aura donc été pluvieux après des précipitations moins importantes en avril (-17%) et un mois de mars très peu arrosé (- 52%). Le mois de février, lui, avait affiché une pluviométrie de 44 mm, en hausse de 42%.

 

Voici le bulletin de vigilance crues de ce lundi à 21h50 (le prochain est attendu ce mardi à 10h) : 

Pour le bassin de la Loire :

La Dunières a dépassé son niveau de mai 2013 à Sainte-Sigolène. Elle dépasse les deux mètres mais devrait redescendre dans les prochaines heures. Pareil pour le Lignon au Chambon ou encore pour la Loire à Chadrac.

Photo par Vigicrues.gouv.fr 10/05/2021 21h52

> Agrandir l'image

 

Pour le bassin de l'Allier : 

À Langogne et Langeac, les niveaux montent mais sans rejoindre les niveaux des crues répertoriées.

Photo par Vigicrues.gouv.fr 10/05/2021 21h52

> Agrandir l'image

 

> Cliquer sur une station Vigicrues pour voir le niveaux des cours d'eau en temps réel