Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Virus : un collège et un lycée touchés en Haute-Loire

Par nicolas@zoomdici.com ven 22/01/2021 - 13:02 , Mise à jour le 23/01/2021 à 04:00

(Photo d'illustration). Deux classes sont fermées par mesure administrative en ce moment dans le département. Sollicité, le rectorat de Clermont-Ferrand nous a répondu qu’il s’agissait de classes au sein du lycée public Léonard de Vinci de Monistrol-sur-Loire et du collège privé Saint-Joseph de l’ensemble scolaire Saint-Jacques de Compostelle du Puy-en-Velay.

Le principal du collège Saint-Joseph a répondu promptement à nos questions pour lever tout commérage. « Le premier cas positif détecté a été signalé lundi dernier et mardi le 3e cas dans cette même classe de 5e a déclenché la fermeture administrative de la classe », indique Pascal Pinguenet. Depuis mardi soir cette classe est donc à l’isolement pendant une semaine (la reprise est donc prévue pour mercredi prochain). Ce vendredi un 4e cas positif a été découvert dans cette même classe. Quant aux symptômes, ils en ont quelques uns légers, comme un peu de fièvre.

« Aucun personnel positif et une seule élève, d’une classe différente, s’est découverte positive »

« Dès mercredi, les personnels qui le souhaitaient ont pu se faire tester au sein de l’établissement », poursuit le principal. C’était au tour des élèves ce jeudi. En tout, près de 40 % des effectifs d’élèves et de personnels se sont soumis aux tests antigéniques. Résultat : « Aucun personnel positif et une seule élève, d’une classe différente, s’est découverte positive, rapporte Pascal Pinguenet, et c’est une chance car sinon elle ne l’aurait jamais su. »

« Cette classe n’a pas vraiment fermé à proprement parlé »

Concernant le lycée Léonard de Vinci à Monistrol-sur-Loire, trois élèves ont aussi été diagnostiqués positifs à la Covid-19. « Nous avons découvert ça mercredi 20 janvier, indique le proviseur Sébastien Lamadon. Notre établissement qui compte environ 900 élèves pour 31 divisions fonctionne avec un roulement de classe en distanciel une semaine sur trois. Il se trouve que la classe de terminal en question devait justement se trouver en distanciel à partir de ce mercredi 20 janvier à midi jusqu’au jeudi 28 janvier. Donc, cette classe n’a pas vraiment fermé à proprement parlé ».

Un test PCR obligatoire pour réintégrer l’école

Néanmoins, Sébastien Lamadon précise bien que les 32 élèves de cette classe devront obligatoirement pratiquer un test PCR mercredi 27 janvier pour avoir l’autorisation ou non de rentrer dans l’établissement. Il ajoute : « Les infirmières présentes chez nous sont formées pour réaliser des tests antigéniques. Malgré ça et les trois cas positifs découverts récemment, c'est vrai qu'il y a très peu d’engouement de la part du personnel et des élèves du lycée pour venir se faire tester ».

Annabelle Walker et Nicolas Defay