Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Haute-Loire : la barre des 100 décès Covid franchie à l’hôpital

Par . . mer 02/12/2020 - 06:30 , Mise à jour le 02/12/2020 à 08:16

La triste barre des 100 décès à l’hôpital pour cause de Covid-19 vient d’être franchie en Haute-Loire après la mort d’un nouveau patient ce mardi 1er décembre 2020. 

Mais en fait, le nombre de décès total doit être plus que doublé puisque 111 résidents d’établissements médicaux-sociaux de Haute-Loire ont succombé au virus au sein de leur structure au 24 novembre, dernier bilan hebdomadaire de Santé publique France… Sans oublier les patients hospitalisés dans les départements limitrophes, non comptabilisés dans les statistiques de la Haute-Loire. 

En semaine 47 (du 16 au 21 novembre 2020), la diminution de la circulation du SARS-CoV-2 se poursuit en Auvergne-Rhône-Alpes, le pic de la seconde vague concernant les nouveaux cas
semble avoir été franchi. La diminution se confirme également au niveau hospitalier. Toutefois, l’ensemble des indicateurs se maintient à un niveau élevé. A ce jour, Auvergne-Rhône-Alpes
reste la région la plus impactée par cette deuxième vague, en termes de circulation virale, d’hospitalisation et de mortalité.

La Haute-Loire parmi les départements aux taux d’incidence les plus élevés au plan national
Les indicateurs virologiques sont en forte baisse dans tous les départements de la région ; malgré tout, Auvergne-Rhône-Alpes est la région qui présente toujours le taux d’incidence le plus élevé au niveau national, la Haute-Savoie, la Savoie, l’Isère, la Loire et la Haute-Loire (290 pour 100 000 habitants, contre un taux régional de 260) restant parmi les départements en tête du classement national. 

Le nombre de cas confirmés en ESMS diminue dans la plupart des départements exceptés le Cantal, la Drôme, la Haute-Loire, la Savoie et la Haute-Savoie,
Le nombre de décès dans l’établissement diminue dans la plupart des départements sauf l’Ain, le Cantal, le Puy-de-Dôme et la Savoie,
Le nombre de décès à l’hôpital augmente dans le Cantal, la Drôme, l’Isère, le Puy-de-Dôme, le Rhône et la Savoie, il est stable dans l’Allier et il diminue dans l’Ain, l’Ardèche, la Loire, la Haute-Loire et la Haute-Savoie.