Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Yssingeaux

Une nouvelle résidence étudiante en projet à Yssingeaux

sam 12/10/2019 - 12:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:59

Jeudi dernier, soit le 10 octobre, lors du conseil municipal, les élus ont approuvé un projet visant à construire une résidence étudiante à la place de l'ancien VVF (village vacances familles) Les Aubépines, situé impasse Les Epiceas à Yssingeaux, entre le lycée agricole et le centre des finances.
La résidence n'était plus aux normes
Avant de rentrer dans les détails du projet, le maire Bernard Gallot a relaté l'historique du site : "lorsque nous avons aidé à la création de l'Ecole de la Pâtisserie, à l'époque, l'ancien VVF, qui avait cessé de fonctionner, a été pressenti comme le campus idéal pour accueillir les élèves de l'école et plus globalement ceux de l'enseignement supérieur. Mais ce projet n'était pas viable économiquement. Il y a deux ans, la qualité des duplex de la résidence était telle qu'elle ne répondait plus aux normes. Le Foyer Vellave, qui gérait la structure, a demandé une étude technico-économique. Les logements ont été définitivement fermés. Différentes solutions ont été proposées, dont la construction de logements sociaux. Le projet du groupe Alliade Habitat nous a semblé intéressant."
Un coût estimé à 2 millions d'euros
L'ancienne résidence se composait de 14 duplex, gérés par HLM Foyer Vellave. A la place, le groupe Alliade Habitat se propose de construire une résidence étudiante sur la partie haute du site, composée de 25 logements, sur deux étages plus un logement de gardien. La construction en forme de L, serait desservie par un escalier et un ascenseur ouvrant sur deux niveaux. Le rez-de-chaussée se composerait de six studios PMR et loggias, un T3 PMR et loggia, un T2 de gardien, un espace avec bureau, salle commune et laverie. Le 1er étage abriterait douze studios PMR et loggias, et le 2ème, six T3 PMR avec loggias. Le coût prévisionnel de l'opération, au stade de l'esquisse, est estimé à 2 millions d'euros, sur lesquels le bailleur interviendra sur fonds propres à hauteur de 20%. Le terrain serait cédé par la commune pour un euro symbolique. Celle-ci se chargeant de la démolition des 28 logements de l'ancien VVF, sur une parcelle de 3 435 m2. La ville garderait la partie basse du VVF avec la maison du gardien et les salles communes.
M-A.B.