Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Aiguilhe

Maison de santé d'Aiguilhe : la première pierre posée

mar 11/06/2019 - 14:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Le projet prévoit un bâtiment de presque 10 mètres de hauteur sur une emprise au sol de 487 m². Il sera composé d'un rez-de-chaussée où vont s'installer trois médecins généralistes, alors qu'au premier étage, le palier devrait être occupé par quatre kinésithérapeutes, rejoints par deux infirmières. Au dernier étage, il reste encore deux lots à vendre ou à louer à des professionnels de santé. Si rien n'est encore acté, un dermatologue et un gynécologue seraient intéressés par le projet.

>> Retrouvez l'article de Zoomdici : Santé : une dizaine de professionnels attendus dans la future maison médicale d'Aiguilhe

Un projet particulier car porté techniquement comme financièrement par les professionnels de santé eux-mêmes ou plutôt elles-mêmes car il s'agit d'une équipe 100% féminine : trois kinés, deux médecins généralistes, une infirmière diplômée d'Etat ainsi que les trois pharmaciennes de la rocade. Coût total de l'opération : 1,2 million d'euros. Emilie Minier-Allirand, médecin généraliste à Vals-près-le-Puy, qui posera ses valises à Aiguilhe au mois de mars 2020, explique ce que cette installation va changer en pratique.

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

La Région Auvergne Rhône-Alpes a soutenu à hauteur de 200 000 euros l'initiative privée. "Une de nos principales batailles aujourd’hui c’est d’avoir des équipes médicales sur notre territoire. Il faut construire les lieux car si on n’a pas les lieux on n'attirera pas les nouveaux médecins et les jeunes médecins", a commenté son président Laurent Wauquiez.


(Ce mardi 11 juin 2019, la première pierre de la maison de santé a été posée en présence de Michel Roussel, maire d'Aiguilhe, de Michel Joubert, président de l'Agglo du Puy et de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA). Photo DR/S.Ma)

Mais où aller chercher ces nouveaux et/ou ces jeunes médecins ? Car pour l'heure, ces installations concernent des transferts (depuis le bassin du Puy) et non des installations de nouveaux professionnels de santé. L'offre médicale demeure donc inchangée et les médecins qui vont s'installer à Aiguilhe auront déjà leur propre patientèle et ils ne devraient guère la renouveler.

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)
Stéphanie Marin